Nouveau jeu des créateurs de la série des Senran Kagura, Kandagawa Jet Girls est un nouveau projet multimédia très ambitieux qui a mené à la création d’une série d’animation et d’un jeu vidéo. 

Ciblant pratiquement uniquement une audience nippone, Kandagawa Jet Girls a pourtant bien droit aujourd’hui à une sortie internationale sur PC et PS4. Le nouveau jeu des créateurs de Senran Kagura surfe sur un concept unique : mélanger courses de jet-ski et séquences de tir. Les joueurs affronteront ici d’autres compétiteurs en utilisant des pistolets à eau pour les faire chavirer. Un concept très fun qui peine toutefois à séduire dans la pratique.

La conduite du jet-ski est plutôt fun.

Avant de démarrer votre carrière, il faudra impérativement passer par le tutoriel. Il est possible de foncer tête baissée, mais nous vous le déconseillons très vivement car malgré les apparences, Kandagawa Jet Girls n’est pas un jeu facile à maîtriser niveau gameplay. Car on ne se retrouve pas ici face à un simple jeu de courses nautiques à la Wave Race. Il faut en effet ajouter les combats à l’équation. Et c’est là que les choses se compliquent car déjà dans sa partie conduite, le jeu impose la maîtrise de quelques éléments, des sauts aux figures en passant par le boost, il faudra sans cesse combiner les touches pour suivre une trajectoire parfaite. Là où les choses se compliquent, c’est qu’il faudra régulièrement prendre le contrôle de son second personnage pour canarder les ennemis, de front ou de dos. Les tirs rapides (automatiques) manqueront pratiquement systématiquement leur cible. Il faudra donc passer par un tir manuel, très difficile à cadrer lorsqu’on se déplace à toute vitesse sur une surface qui n’est pas plane… Très vite, l’exercice se transforme en une discipline olympique. La difficulté de gérer simultanément la conduite et le tir est bien réelle. Par chance, le niveau de difficulté n’est pas très élevé : l’IA est au mieux médiocre puisqu’elle suit un tracé prédéfini en plein milieu de la piste et à moins d’être vraiment gauche difficile de perdre une course, même en ne tirant pas une seule cartouche.

Les séquences de shoot manquent cruellement de précision.

Si le concept est fun, dans la pratique, la prise en main est trop complexe pour que le jeu soit fun. L’IA désastreuse des ennemis ne permettrait de toute façon pas de prendre son pied même si l’on maîtrisait parfaitement la prise en main, il sera difficile de trouver une partie en ligne, le online étant complètement désert.

Côté contenu, Kandagawa Jet Girls se montre à la fois généreux et très limité, avec un vrai mode solo scénarisé qui multiplie les courses, défis et dialogues, un mode course simple et un tutoriel. On ne retrouve en revanche pas de mode Grand Prix façon Mariokart, dans lequel on aurait pu enchainer les courses pour tenter de gagner une compétition… Et un multi complètement désert.

Les développeurs ont toutefois tenu à donner de la substance à leur jeu en proposant au joueur de customiser son personnage, d’améliorer son jet-ski par un système de gain d’expérience, et de participer à diverses activités prenant la forme de mini-jeux. En solo, le jeu n’est vraiment pas déplaisant. Le concept reste fun et les courses amusantes, mais on finit vite par se lasser du jeu au vu de la simplicité des défis. De par sa nature, Kandagawa Jet Girls séduira donc principalement les amateurs de mangas et d’animés. On retrouve ici une bonne dose de fan-service et on sent que les développeurs ont tenté de répondre au mieux à leur attente.

Des mini-jeux viennent entrecouper les courses.

Techniquement, si le jeu reste très simple, le cel-shading joue plutôt bien les cache-misère. L’univers coloré et pétillant du jeu, ses cinématiques animées et son côté ultra-kawaii nous fait très vite oublier que le titre aurait très bien pu sortir sur PS3. Seule l’animation des personnages et leur rigidité nous rappelle à la triste réalité d’une production à tout petit budget.

Côté bande son, les musiques et doublages sont efficaces et ajoutent un peu de peps à l’univers, mais aucun thème ne restera ancré dans votre mémoire.

Compte tenu de son angle et de sa réalisation, on aurait pu s’attendre à ce que Kandagawa Jet Girls soit vendu à petit prix, mais ce n’est malheureusement pas le cas puisque le jeu est vendu au prix plein, soit près de 50€ tout de même en numérique. Ce qui reste très cher payé pour une production à petit budget…

Conclusion

Le nouveau jeu des créateurs de Senran Kagura s’adresse avant tout aux fans d’animation et de mangas. Avec son univers coloré, son concept délirant et ses personnages kawaii, Kandagawa Jet Girls est très clairement un jeu qui cible le marché oriental. Son concept, qui mélange courses de jet-ski et séquences de tir n’en reste pas moins très fun et pourrait à ce titre séduire quelques joueurs en manque de courses nautiques. Il faut dire que depuis la mise à le retraite d’Hydro Thunder et de Wave Race, les fans du genre n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent. Cependant, la prise en main complexe et très rigide du jeu font qu’il est difficile de prendre son pied sur le jeu. Techniquement, on est loin aussi du plein potentiel de la PS4. S’il n’est pas déplaisant à parcourir avec son mode solo entièrement scénarisé, Kandagawa Jet Girls a bien du mal à justifier son prix plein au vu de ses nombreux petits défauts. 

Kandagawa Jet Girls

5.6

Gameplay

5.5/10

Contenu

6.0/10

Graphismes

5.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

5.5/10

Les + :

  • Un concept séduisant : mixer les courses de jet-ski avec du TPS
  • Plutôt fun à prendre en main
  • L'univers kawaii
  • La personnalisation des personnages

Les - :

  • Une réalisation juste passable
  • Une IA médiocre
  • Pas de mode Grand Prix
  • Un gameplay trop complexe