L’app Critterpedia propose également un descriptif de la créature.

L’intelligence artificielle et les nouvelles technologies offrent tout un tas d’applications. Si elles permettent d’identifier une musique, elles peuvent également nous aider à en apprendre plus sur le monde et sur les créatures qui peuplent la terre et même celles qui ne sont pas très populaires. L’application Critterpedia en est le parfait exemple.

Cette app, développée par deux Australiens, Murray et Nic Scare, a pour vocation de sensibiliser et d’informer les personnes sur les serpents et les araignées tout en proposant d’identifier les spécimens croisés sur son chemin.

« Éduquer les gens sur notre faune d’une manière amusante et interactive, en se concentrant en particulier sur nos amis venimeux et en explorant les raisons pour lesquelles les gens nourrissent tant de peurs, est la clé pour offrir une plateforme qui peut vraiment faire une différence dans la vie des gens », a expliqué Murray Scare.

L’app est en mesure d’identifier une créature rampante ou une bestiole à huit pattes en se basant sur une simple photo. Elle en propose également une description plutôt détaillée. Un fonctionnement qui rappelle forcément celui du Pokédex dans Pokémon. Et vu que ces bestioles ne sont pas toujours très amicales, Critterpedia intègre une fonctionnalité qui permet de contacter les services d’urgence en cas de morsure.

Alimentée par une IA et développée avec l’aide du laboratoire Data 61, rattaché à l’Organisation gouvernementale de recherche industrielle et scientifique d’Australie (ou CSIRO), l’application indiquera le niveau de toxicité de l’espèce et fournira une multitude d’informations, dont son niveau de menace. Plus les utilisateurs feront de photos, plus la base de données de l’app sera fournie et Critterpedia sera donc plus efficace dans l’identification des bestioles. L’application se rapproche d’ailleurs d’un réseau social puisqu’elle permet de créer un compte et de partager ses trouvailles avec la communauté.

Toujours en développement, l’app devrait bientôt être mise sur le marché. À terme, il est question que la réalité augmentée et virtuelle fasse son apparition au sein de l’application.