Vous n’en entendrez sans doute pas beaucoup parler. #funtime est pourtant l’une des très bonnes surprises de ce mois de juillet 2020. Le shoot them up de One Guy Games marche sur les traces de l’excellent Geometry Wars. 

De Super Hot Mind Control Delete à Superliminal en passant par Neversong, ce mois de juillet 2020 aura été généreux en très belles surprises du côté des productions indépendantes. #funtime vient s’ajouter à cette très longue liste des petites pépites qui risquent malheureusement de passer inaperçues parmi la multitude de bons jeux.

Malgré sa sobriété, le jeu est très coloré.

Sorti de l’imagination de Brandon Robinson, un développeur qui a fondé son propre studio, #funtime se veut un shoot them up d’un nouveau genre, qui lorgne brillamment du côté du party-game. Car ici, il ne faudra pas uniquement shooter les vaisseaux ennemis – ou plutôt formes, puisque le jeu s’inspire assez ouvertement de l’excellent Geometry Wars. #funtime propose une belle diversité de missions à travers son mode solo, qui propose en tout plus d’une cinquantaine de défis. En plus de scorer, il faudra donc trouver son chemin en un temps minimal à travers un labyrinthe, survivre, affronter des vagues d’ennemis, s’emparer de zones… On retrouve dans #funtime un soupçon de party-game qui permet de brillamment varier les plaisirs.

#funtime ne se contente pas non plus d’être une bête réplique de Geometry Wars. Certes, les sensations pad en main sont plus ou moins les mêmes : il s’agit après tout d’un twin-stick shooter, mais le jeu introduit des mécanismes très différents de ceux de son modèle. Comme dans Ikaruga, il est possible de changer la couleur de son vaisseau en appuyant sur l’un des quatre boutons de sa manette. L’utilité? Pouvoir éliminer certains ennemis qui ne pourront être détruits que si vous les piégez dans un cercle de leur couleur, mais également survivre à des rayons lasers de différentes couleurs qui viennent ajouter un peu de piment aux parties. Il faudra gérer dans #funtime beaucoup de paramètres pour décrocher l’or et c’est ce qui fait toute la richesse de ce shoot them up à scoring très exigeant. Ajoutez à cela un dash qui permet de bénéficier d’une courte période d’invincibilité, des bombes qui permettent de nettoyer l’aire de jeux de tous les ennemis, et vous comprendrez que le gameplay de #funtime est beaucoup plus complet qu’il n’y parait.

Pour survivre, il faudra apprendre à jongler avec les couleurs.

Vendu 14,99€, le jeu propose une solide durée de vie avec les 54 niveaux de son mode Challenge. Les niveaux sont plutôt variés puisqu’on retrouve différents défis de survie qui vous imposeront de survivre à des vagues d’ennemis ou de survivre un certain temps, mais aussi des défis plus originaux, dont une sorte d’escape-game, des défis Zones dans lesquels il faut s’emparer de zones, et des défis funtime dans lesquels une gigantesque boule est attachée à votre vaisseau et vous servira à massacrer vos ennemis (attention, celle-ci peut également vous heurter!)

Un seconde mode de jeu, baptisé Arcade, permet de collecter de l’argent pour améliorer son vaisseau et grimper dans les leaderboards. Plus simple, le mode Arcade offre toutefois une meilleure rejouabilité et devrait de par son système de progression plaire aux amateurs du genre.

On aurait très clairement aimé découvrir un mode multijoueur. Malheureusement, il faudra s’en passer. Ceci étant dit, pour 14,99€, le contenu est déjà plus que correct.

On retrouve dans funtime deux modes de jeu principaux : le mode Arcade et un mode défis

Techniquement, le jeu impressionne également malgré la sobriété de ses graphismes. C’est visuellement très propre, fluide et finalement très inspiré aussi. Funtime n’a rien à envier aux meilleurs shoot them up des deux dernières générations de consoles. Il est plus joli que certains jeux pourtant développés par des équipes complètes de vétérans! La bande son n’est pas en reste, même si forcément très électro. Elle accompagne brillamment les joutes spatiales du jeu tout en rendant les affrontements encore plus funs. On frôle sincèrement de très près la perfection.

Conclusion

Marchant sur les traces d’un Geometry Wars, duquel il s’inspire assez ouvertement pour sa direction artistique, #funtime est une vraie bonne surprise et un excellent shoot them up, qui n’hésite pas à venir avec des idées innovantes comme son système de couleurs ou sa très jolie diversité de défis. C’est un, accessible et très coloré. Si vous aviez aimé Geometry Wars, le concept vous plaire à coup sûr, d’autant plus que techniquement, le jeu de One Guy Games frôle la perfection. Côté contenu, on retrouve pas moins de 54 défis et un mode Arcade offrant une très bonne rejouabilité avec son scoring et son système d’évolution du vaisseau. Certes, on pourra lui reprocher l’absence d’un mode multijoueur, qui aurait pu rendre l’expérience encore plus fun, mais à 14,99€, le jeu est suffisamment accessible pour se suffire à lui-même. 

#funtime

8.1

Gameplay

9.0/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

7.5/10

Bande son

8.0/10

Finition

8.5/10

Les + :

  • Une réalisation solide
  • C'est fun, très fun!
  • Une belle diversité de défis
  • Des mécanismes de jeu totalement inédits dans un shmup
  • Un prix correct (14,99€)

Les - :

  • Pas de mode multijoueur