Comme nous, vous étiez sans doute passés à côté des films d’animation de DC. Le final en apothéose d’Apokolips War mérite toutefois le détour. D’autant plus que la saga est désormais bouclée. 

Avec Apokolips War, DC a enfin bouclé son univers cinématographique animé. Et étant donné qu’il ne faut plus attendre grand chose du DCU, il s’agit probablement de votre meilleure option pour découvrir l’histoire de Batman, Superman et de la Justice League. Se plonger dans cet univers n’est toutefois pas évident dans la mesure où encore faut-il savoir où commencer.

Car d’entrée de jeu, il convient de préciser qu’il existe bien davantage de films animés DC que ceux de cette “timeline”, baptisée The New 52, qui comprend 15 entrées de base et l’un ou l’autre à-côté.

Justice League: The Flashpoint Paradox (2013)

L’un des meilleurs films du DCAMU et également son point d’entrée. “The Flashpoint Paradox” est un film captivant, qui introduit les spectateurs aux voyages dans le temps puisque c’est en tentant de sauver sa mère en voyageant dans le temps que Flash va démarrer une série d’événements qui vont mener les spectateurs jusqu’à un final en apothéose. Très divertissant, le film a le mérite de nous présenter une réalité alternative dans laquelle les Atlantes affrontent les Amazones dans une guerre sanglante.

Justice League: War (2014)

Un cran en-dessous, mais néanmoins très divertissant, Justice League : War est le véritable point de départ au conflit qui opposera notre armée de superhéros à Darkseid, le Nouveau Dieu qui menace la Terre. On fait connaissance avec tous les superhéros de la Justice League à travers une histoire qui reste très simple, mais efficace.

Son of Batman (2014)

Probablement l’un des chapitres les moins inspirés de la saga, dans lequel on découvre la jeunesse de Damian Wayne, celui qui deviendra plus tard Robin. Dans ce film, Bruce Wayne (Batman) découvre qu’il a un fils caché qui a été éduqué par une organisation secrète baptisée La Ligue des Assassins. Un film “Origines” moyennement inspiré qui a toutefois le mérite de nous introduire à un personnage qui aura une importance capitale pour la suite des événements.

Justice League: Throne of Atlantis (2015)

Là encore, pas la meilleure pioche. A vrai dire, il s’agit même de l’un des films les plus dispensables de cet univers, et c’est pratiquement d’ailleurs une copie complète du film Aquaman puisque l’intrigue principale retrace à peu de choses près le même scénario. Aquaman s’allie à la Justice League pour empêcher son frère de déclencher une guerre avec les humains.

Batman vs. Robin (2015)

La suite directe de “Son of Batman” s’inspire du brillant “La cour des Hiboux” pour nous narrer les premiers pas de Damian dans le rôle de Robin. Damian a beaucoup de mal à accepter les règles de Batman, qui refuse de tuer ses ennemis. Il rejoint une société secrète qui entend transformer Gotham… C’est sombre, violent, scénaristiquement très intéressant et par plusieurs aspects, ce chapitre se rapproche davantage d’un thriller que d’un film de superhéros.

Batman: Bad Blood (2016)

Très certainement l’un des chapitres les moins intéressants puisqu’il concerne Batwoman – un personnage dépeint ici comme totalement antipathique puisqu’elle met en danger Batman et Damian. Même si le but est honorable (lever un voile sur le passé de Damian), ça manque cruellement de sentiments et les nouveaux venus (Batwoman, Nightwing et Talia al Ghul) ne sont pas des plus intéressants. Un épisode que l’on peut facilement zapper…

Justice League vs. Teen Titans (2016)

Autre chapitre potentiellement dispensable si vous souhaitez aller à l’essentiel. Justice League vs Teen Titans joue surtout du fan-service en opposant les deux alliances de superhéros. On y retrouve aussi Damian Wayne qui rejoint les Teen Titans et on fait connaissance avec toute l’équipe, qui jouera plus tard un rôle important.

Justice League Dark (2017)

Probablement l’un des volets les plus surprenants de cette saga, Justice League Dark sera l’occasion de faire connaissance avec quelques personnages méconnus de DC : Zatanna, Swamp Thing, Deadman, Etrigan, Jason Blood ou encore Constantine. Batman recrute plusieurs nouveaux superhéros pour combattre une vague de crimes qui semble avoir un lien avec le surnaturel. Démons, malédictions et magie sont au programme de ce chapitre intéressant, lié également au grand final.

Teen Titans: The Judas Contract (2017)

Si le précédent Teen Titans est relativement dispensable, ce second chapitre se révèle plus intéressant et plus dans l’esprit des véritables Teen Titans, une équipe de superhéros qui va affronter Deathstroke dans un terrible duel. Nerveux, drôle et touchant, The Judas Contract nous fait également rencontrer quelques personnages qui joueront un rôle clé dans la fin de l’aventure…

Suicide Squad: Hell to Pay (2018)

Très orienté action, Hell to Pay est plutôt une bonne pioche, fidèle à l’esprit Suicide Squad puisqu’on retrouve notre bande de criminels chargés d’une mission suicide. Amanda Waller a recruté Deadshot, Harley Quinn, Captain Boomerang, Bronze Tiger, Killer Frost et Copperhead pour retrouver un objet mythique. Suicide Squad avait déjà eu droit à une adaptation encore plus réussie auparavant (Assault on Arkham), mais quoi qu’il en soit, vous passerez ici un très agréable moment en compagnie de cette bande de gueules cassées.

The Death of Superman (2018)

La Mort de Superman représente un tournant dans le cycle de The New 52. Car les événements narrés ici amorcent l’attaque de DarkSeid. A partir de ce chapitre, chaque histoire sera très intimement liée à la trame principale. Scénaristiquement, ça se rapproche beaucoup de Batman vs Superman. L’alliance de superhéros affronte une créature terriblement puissante, Doomsday, envoyée sur Terre pour semer le chaos. Avec un final forcément éprouvant…

Reign of the Supermen (2019)

La mort de Superman a laissé un trou béant dans les défenses de l’humanité. Six mois après son décès, Superman a toutefois plusieurs successeurs aux identités bien mystérieuses, dont un jeune garçon, Superboy, qui a été conçu avec son propre ADN… Chacun d’eux luttera pour tenter de succéder à Superman.

Batman: Hush (2019)

S’il n’est pas le plus réussi des Batman, Hush n’en reste pas moins intéressant pour son approche. Le scénario confronte Batman à un mystérieux criminel baptisé Hush, déterminé à détruire la carrière de Batman. En parallèle, le superhéros vit une histoire d’amour compliquée avec Catwoman.

Wonder Woman: Bloodlines (2019)

Unanimement identifié comme le plus mauvais film de la saga, Bloodlines retrace (encore une fois) les origines de la célèbre guerrière sans vraiment faire avancer la trame principale. S’il y en a un à zapper, c’est sans doute celui-là.

Justice League Dark: Apokolips War (2020)

L’ultime chapitre de la franchise est l’occasion d’enfin assister au combat de tous nos justiciers face à DarkSeid. Attention toutefois, cet épisode est éprouvant compte tenu de la violence des affrontements et des nombreux décès à comptabiliser… Apokolips porte bien son nom. Et comme Justice League Dark, il est à la fois très sombre et très déprimant dans son ton. Il finit toutefois sur une fin ouverte qui laissera le spectateur réfléchir à cette incroyable épopée… C’est aussi le final dont tous les fans de Zack Snyder rêvaient, et qui ne déçoit absolument pas, puisque finalement très similaire à l’ultime combat des Avengers contre Thanos.