Les exclusivités se multiplient pour la Switch en cette année 2020, avec parfois quelques bonnes surprises. 51 Worldwide Games est l’une d’elles.

Très gros succès sur DS, “Club House Games”, alias “42 jeux indémodables” dans la francophonie, a enfin droit à sa suite spirituelle sur Switch avec 51 Worldwide Games, une compilation de 51 mini-jeux axée sur la convivialité et le fun.

On retrouve au total une bonne trentaine de jeux de société, dont quelques classiques.

Si l’on retrouve bon nombre de jeux de société et de cartes au programme, 51 Worldwide Games n’est pas juste une compilation de jeux de société puisque le titre embarque également une floppée de mini-jeux d’adresse à l’image du bowling, du golf, du billard, des fléchettes, du curling ou encore du air hockey, et quelques party-games plus délirants avec des combats de tanks en arènes, des courses de voitures téléguidées ou un stand de tir. Au total, on retrouve ainsi 52 disciplines différentes, à la qualité variable.

Globalement, les jeux de société s’en sortent très bien. Il faudra juste s’habituer aux appellations parfois surprenantes, à l’image du “Quatre en lignes” inspiré du fameux Puissance 4. Les règles des jeux sont bien expliquées, les contrôles très simples et les parties se jouent assez rapidement. On notera au passage que les parties sont customisables puisqu’il sera possible de définir la limite de points à atteindre pour la remporter et de choisir entre plusieurs règles différentes selon les jeux.

S’il s’était réduit aux jeux de société, 51 Worldwide Games aurait sans doute remporté un succès mitigé. Nintendo a eu la très bonne idée d’inclure des activités plus ludiques. En plus des parties d’échecs, de dames, de shogi, de blackjack et de dominos, on retrouve une bonne vingtaine de mini-jeux inspirés de diverses activités sportives. La qualité de ces derniers a tendance à osciller du mauvais au très bon, contrairement aux jeux de société, globalement tous très bien portés. C’est normal, l’exercice était moins évident. Difficile ainsi de ressentir le moindre fun en jouant une partie de golf. Le gameplay est mou, les décors très sobres et la prise en main beaucoup trop simple pour qu’on lui donne une seconde chance. Ce n’est pas grave, on n’attendait pas forcément la compilation ici. 51 Worldwide Games ne manque toutefois pas le coche pour ce qui est du bowling, du billard, du air hockey ou du curling. Les contrôles aux joy-con ou au tactile sont précis, les parties funs et on prend un pied formidable à affronter ses amis dans des compétitions acharnées.

Certains mini-jeux sont moins réussis, à l’image des combats de tanks.

Sur les 52 jeux qui nous sont proposés, une bonne quarantaine sont de jolies réussites. Quelques-uns “passent”. D’autres sont franchement dispensables. Outre le golf, on citera les combats de tanks seul ou en équipe, pas funs pour deux sous, avec leurs contrôles très rigides et leur level-design simpliste. On a connu Nintendo beaucoup plus créatif. Reste qu’à 39,99€, cette compilation reste très généreuse en contenus, d’autant plus que la quasi-totalité des jeux sont jouables en multi, que ce soit en local ou en ligne.

51 Worldwide Games parvient toutefois surtout à surprendre au niveau de son enrobage, avec ses menus soignés, son interface très claire, ses trucs & astuces, son mode solo efficace qui pousse le joueur à la découverte, et bien sûr ses jolis graphismes. Si le jeu reste très sobre dans sa présentation, la recette fonctionne à merveille. Malgré le faible budget, on sent que Nintendo a mis les petits plats dans les grands pour nous livrer un titre soigné dans les moindres détails. Les contrôles sont authentiques et à quelques exceptions près, Nintendo propose toujours plusieurs options de prise en main, que ce soit au tactile ou avec les joy con.

Le bowling fait partie des petites réussites de cette compilation.

Le seul véritable défaut de 51 Worldwide Games, c’est sa bande sonore, qui peut très vite se révéler très agaçante avec ses musiques d’ascenseur et ses bruitages répétitifs. Pas de panique, on peut couper le son pour n’entendre que les rires de son rival! On aurait toutefois apprécié quelque chose d’un peu plus excitant sur le plan sonore.

Globalement, le pari est donc plutôt réussi pour Nintendo qui nous livre une compilation généreuse en contenu, très efficace pour animer des soirées entre amis ou en famille, parfaitement axée sur le multi en ligne, et d’une qualité étonnante. Soyons honnêtes, on n’en attendait pas forcément beaucoup et on est finalement très agréablement surpris!

Conclusion

Avec 51 Worldwide Games, Nintendo nous livre un autre très bon jeu pour animer des soirées entre amis ou en famille, en local ou en ligne. Généreuse en contenu, la compilation rassemble un total de 51 jeux, dont quelques grands classiques du jeu de société (Dames, Echecs, un clone de Puissance 4, Shogi), les incontournables des jeux de cartes (Solitaire, Bataille, Président, Blacjack, Texas Hold’hem), et quelques mini-jeux plus ludiques (bowling, air hockey ou curling) qui rappellent les meilleures heures de la Wii. C’est fun, bien présenté, accessible et finalement exactement le jeu que l’on attendait pour s’occuper durant le confinement! S’il arrive un peu tard, 51 Worldwide Games n’en reste pas moins une excellente surprise et un futur incontournable pour tous les propriétaires de la console. 

51 Worldwide Games

7.5

Gameplay

8.0/10

Contenu

8.0/10

Graphismes

7.5/10

Bande son

5.5/10

Finition

8.5/10

Les + :

  • Une belle fournée de jeux très agréables à prendre en mains
  • Le multi en local et en ligne
  • Une interface efficace, des didacticiels, des menus clairs
  • C'est plutôt joli dans l'ensemble
  • La personnalisation des parties

Les - :

  • Une bande son vite agaçante
  • Quelques mini-jeux sont ratés
  • Quelques grands absents aussi...