Il ne sera pas nécessaire d’avoir un compte Facebook pour en profiter.

Avec le confinement lié au coronavirus, les appels en visioconférence n’ont jamais été aussi populaires que ça soit dans le cadre privé ou professionnel. Certaines applications rencontrent d’ailleurs un important succès, notamment HouseParty et Zoom. De son côté, Facebook – qui permettait déjà de passer des appels vidéo à plusieurs via Messenger et WhatsApp – introduit un nouveau lieu de rencontres virtuelles avec Messenger Rooms.

La nouvelle plateforme prend la forme d’espace de discussion de groupe qui permet de discuter en visioconférence jusqu’à 50 personnes. Ces salons de discussion peuvent être ouverts, il suffit alors de cliquer dessus pour y entrer, ou fermés. Dans ce cas, il faudra un lien de partage pour participer à la discussion.

Dans un premier temps, il ne sera possible de créer des Rooms de discussions que depuis Facebook et Messenger, mais WhatsApp, Instagram et Portal devraient prochainement s’y mettre aussi.

En plus de son importante capacité de participants – 50 contre 40 pour la version gratuite de Zoom -, Messenger Rooms se démarque des autres apps de Facebook par le fait qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Facebook pour rejoindre un salon. Il suffira simplement de suivre un lien de partage pour intégrer une discussion.

Facebook assure que les salons de discussion seront sécurisés et respecteront la vie privée de ses utilisateurs. Les administrateurs des salons pourront expulser des intervenants s’ils le souhaitent.

Messenger Rooms sera lancé cette semaine dans un certain nombre de pays. Un lancement plus global est annoncé pour les semaines à venir.