Motorola lance un concurrent à l’iPhone et au Galaxy S à moins de 600€

La filiale de Lenovo se relance sur le marché des smartphones haut de gamme avec le Motorola Edge. 

Après avoir testé le smartphone modulable, Motorola revient à une formule plus classique pour son nouveau flagship, le Motorola Edge, qui s’inspire assez ouvertement du porte-étendard de la marque coréenne Samsung dans son design, avec son écran à bords incurvés.

Prudente, l’entreprise américaine évite la confrontation directe avec les géants du secteur en nous livrant en réalité un flagship-killer qui s’inscrit à peu près dans le même segment que le OnePlus 7t et ses prédécesseurs, avec un prix de vente de 599,99€.

Un flagship avec un processeur milieu de gamme

Ce tarif de 599,99€ n’aurait bien sûr jamais été rendu possible sans quelques concessions au niveau de la fiche technique. La principale concerne le processeur, qui n’est pas celui d’un flagship mais d’un modèle milieu de gamme puisqu’on retrouve un Snapdragon 765 sous le capot du Moto Edge. Il faudra également composer avec 6 Go de RAM – ce qui reste un peu léger tout de même, même si c’est en théorie suffisant pour faire tourner la plupart des apps & jeux sans problème de fluidité.

Pour le reste en revanche, la fiche technique ne déçoit pas. Son superbe écran FHD+ de 6,7″ exploite bien la technologie OLED et a en plus l’atout d’être 90 Hz. On retrouve à l’intérieur du smartphone une batterie de 4.500 mAh, un système de charge rapide 18W, 128 Go d’espace de stockage de base et une combinaison de 3 capteurs photos de respectivement 64, 16 et 8 mégapixels. Le premier (F1.8) est dédié au portrait, le second (F2.2) à la photo de paysage et à la macro et le dernier (F2.4) est utilisé comme zoom 2x. Côté selfies, on retrouve un capteur de 25 mégapixels.

Si Motorola n’a jamais été l’un des meilleurs élèves de la classe dans la photo, son nouveau smartphone s’annonce assez ambitieux et pourrait bien s’imposer comme un très bon photophone. Les quelques exemples présentés sur le site du constructeur sont en tout cas prometteurs.

Côté logiciel, on retrouve comme toujours chez la marque une surcouche très légère, avec de l’Android 10 presque pur qui donne beaucoup d’espace à la customisation.

Enfin, et il s’agit là aussi d’un solide argument de vente, le Moto Edge est l’un des premiers smartphones 5G “grand public”, à un prix accessible.

Une variante très haut de gamme

En plus du Moto Edge, Motorola commercialise également une variante très haut de gamme de son flagship, le Moto Edge +, qui se distingue du précédent modèle en plusieurs points.

Tout d’abord, parce qu’il embarque un processeur haut de gamme, le Snapdragon 865, épaulé ici par 12 Go de RAM.

Ensuite, parce qu’il est livré avec deux fois plus d’espace de stockage, soit 256 Go de mémoire.

L’autonomie est supposée être légèrement supérieure avec sa batterie de 5000 mAh – et on notera également que l’appareil supporte la charge sans fil et la charge inversée.

Mais la plus grosse évolution concerne l’appareil photo, qui utilise toujours un combo de 3 capteurs. Le capteur principal de 48 mégapixels est remplacé par un capteur de 108 mégapixels, le second capteur est identique et le zoom (3x) s’offre une meilleure ouverture (F2.2).

Cette fois, pas de prix annoncé pour l’Europe. Aux Etats-Unis, le Edge+ sera vendu 999$.