La décision de Lime est effective dans plusieurs pays, notamment en Belgique et en France.

Le nombre de victimes collatérales du coronavirus ne fait qu’augmenter. Après l’annulation de nombreux événements, la fermeture des lieux de loisirs, c’est au tour des trottinettes électriques Lime de faire les frais de la pandémie.

Le fournisseur a indiqué sur son site Internet qu’il suspendait ses services dans plusieurs villes américaines, ainsi que dans plusieurs pays d’Europe, notamment la France, la Belgique, l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie, la Finlande, la Suède, l’Espagne, le Royaume-Uni, etc. avec effet immédiat. Il s’agit évidemment des villes et des pays les plus touchés par le virus.

Les trottinettes électriques citronnées restent en activité dans certaines villes des États-Unis et du monde (Budapest, Brisbane, Sydney, Séoul, etc.), mais Lime recommande aux utilisateurs d’adopter certaines mesures pour éviter toute contamination ; désinfecter les endroits nécessaires avant de prendre la route ou porter des gants. De son côté, Lime assure que ses équipes multiplient le nettoyage des appareils.

Le fournisseur précise qu’il tiendra informés ses utilisateurs au cours des prochaines semaines concernant la remise en circulation de ses trottinettes électriques en fonction de l’évolution de la situation.