L’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement un peu partout dans le monde a non seulement des répercussions sur la vie quotidienne des gens, mais également sur les productions de séries et films. 

Alors que la plupart des cinémas ferment leurs portes afin de respecter les consignes de sécurité et de confinement imposées par les autorités, les sociétés de production cinématographique se voient forcées de postposer leurs sorties ou tournages suite à l’état d’urgence instauré par le président Donald Trump. Après la MGM qui a reporté à novembre la sortie du dernier film de la licence James Bond, No Time To Die, c’est au tour de Netflix et de Disney+ d’agir. 

Du côté de Netflix, tous les films et séries en cours de tournage ou dont celui-ci est prévu aux États-Unis et au Canada dans les semaines à venir sont reportés de deux semaines. Ainsi, ce sont les très attendues suites de Stranger Things et de Lucifer qui sont en suspens. Riverdale, dont la saison 4 est en cours de diffusion, est elle aussi mise en pause. 

L’entreprise aux grandes oreilles tourne au ralenti

Les séries et films produits par Disney sont également impactés : Grey’s Anatomy, Falcon and The Winter Soldier, mais aussi le tournage prévu de la prochaine production Marvel, Shang-Chi et du remake en live-action de La Petite Sirène. 

Mulan et Les Nouveaux Mutants, dont les sorties en salles approchaient, se voient également repoussés à une date encore inconnue. La récente fermeture des complexes cinématographiques a également eu un effet néfaste sur la sortie du dernier film Pixar, En Avant. Si le film sorti dans les salles obscures le 4 mars n’est pas un échec, les résultats sont tout de même en deçà des espérances de Disney, avec un faible total de 39,1 millions de dollars de recettes pour son premier week-end en Amérique du Nord. En comparaison, La Reine des Neiges 2 avait accumulé 127 millions de dollars sur le même laps de temps.

Les effets de cette crise sanitaire ne se répercutent évidemment pas que sur Disney et Netflix, l’ensemble de l’industrie du cinéma étant touchée. Reste désormais à savoir si ces reports ne sont pas les premiers d’une longue liste …