C’est par le biais d’un communiqué que Microsoft a annoncé ce vendredi que son cofondateur, Bill Gates, prenait ses distances avec l’entreprise.

Le milliardaire s’était déjà éloigné de toutes les affaires quotidiennes de l’entreprise il y a dix ans afin de se consacrer pleinement à sa fondation, la “Bill & Melinda Gates Foundation”. S’il quitte pleinement ses fonctions d’administrateur au sein de Microsoft, il devrait en revanche garder un pied dans l’entreprise en restant le conseiller des cadres et notamment du CEO, Satya Nadella.

« En ce qui concerne Microsoft, quitter le conseil d’administration ne signifie en aucun cas quitter l’entreprise », explique Bill Gates. « Microsoft sera toujours une partie importante de ma vie et je continuerai d’être engagé avec Satya et le conseil technique pour aider à façonner l’avenir et à atteindre les objectifs ambitieux de l’entreprise. »

Cofondateur de Microsoft aux côtés de Paul Allen en 1975, Bill Gates a réussi à imposer son entreprise comme une référence dans le secteur de l’informatique et était au sein du conseil d’administration de l’entreprise depuis 2014.

Désormais pleinement investi dans sa fondation, la seconde personnalité la plus riche de la planète va pouvoir se consacrer davantage à l’ONG et notamment à deux causes qui lui tiennent particulièrement à cœur : la lutte contre les maladies infectieuses et le réchauffement climatique.