“Il est impératif pour notre survie que nous trouvions des sources de protéines plus durables que celles provenant de la viande” explique Gabrielle Wittock. Et cette source de protéine, elle l’a trouvé chez les insectes.

Après quelques années de recherche et de collaboration avec des experts du secteur agroalimentaire, Gabrielle Wittock lance Yuma. Cette startup vous propose des protéines sous forme de farine de grillons. “Si nous prenons l’exemple du grillon, celui-ci a un impact écologique insignifiant par rapport à la viande et il nécessite beaucoup moins de ressources naturelles”, explique Yuma dans un communiqué. “Pour obtenir la même quantité de protéines, il va utiliser 2000 fois moins d’eau”. Mais aussi “émettre 60 fois moins de gaz à effet de serre et consommer 25 fois moins de nourriture” selon la startup.

Mais la vision d’un insecte dans l’assiette n’est pas habituelle en Belgique. Même si “plus de 2 milliards de personnes mangent quotidiennement des insectes dans le monde” selon Yuma. Pour convaincre les plus réticents, les grillons sont sous forme de farine dans les produits de Yuma. “L’idée est d’y aller progressivement avec des produits sains et gourmands où le grillon est transformé en farine pour ne pas effrayer les consommateurs”. Les premiers produits seront disponibles via un crowdfunding, disponible sur la plateforme Ulule. C’est une première étape du projet de Gabrielle Wittock. “Trois mois plus tard, en juin, les produits seront disponibles dans les magasins”.

Crédits photo : Yuma
Crédits photo : Yuma

Les grillons ne sont donc pas visibles pour le moment. Mais ces produits ne sont qu’une première étape pour habituer les Belges à ces nouvelles habitudes. “Par la suite, Yuma proposera un ensemble de produits dans lesquels le grillon sera de plus en plus consistant et visible”, précise la fondatrice.