Les hublots du futur seront équipés de vitres électrochromatiques.

La société Airbus a profité du CES de Las Vegas pour annoncer son partenariat avec la firme Gentex. Celle-ci va fournir des hublots d’un nouveau genre à la société d’aéronautique. Ceux-ci pourront s’assombrir pour éviter que la lumière du soleil ne passe à travers la vitre et ne réveille les passagers.

Baptisés EDW pour Electronically Dimmable Windows (fenêtre électroniquement modulable), les hublots du futur signés Gentex reposent sur la technologie électrochromatique. Les fenêtres intègrent un film LCD qui s’opacifie lorsqu’elles sont parcourues par un courant électrique. Il est même possible de faire varier la teinte du verre pour qu’il soit plus ou moins opaque et ainsi, profiter ou non de la vue sans devoir plisser les yeux.

D’après Gentex, la dernière génération de son verre électrochromatique permet une opacité 100 fois plus importante qu’auparavant et le passage à l’opaque total se fait 2 fois plus rapidement. Il peut également bloquer à 100% les rayons lumineux ce qui permettra de se passer de rideaux et donc une économie de poids pour l’avion.

À l’heure actuelle, Airbus n’a pas précisé quel appareil serait équipé de cette technologie. Il se peut que l’avionneur européen équipe seulement quelques-uns de ses avions. Airbus pourrait également proposer les hublots du futur avec Gentex à certains de ses clients.

Airbus n’est pas la première société aéronautique à s’intéresser à ce genre de technologie. La société Boeing avait déjà annoncé l’année dernière vouloir intégrer des hublots électrochromatiques dans son Boeing 777X. Ce dernier devrait être mis en service en 2021.