Une seule ville européenne est concernée : Linz, en Autriche.

La startup de trottinettes électriques en libre-service a annoncé son retrait de 12 villes, ainsi que le licenciement de 100 de ses employés. Une annonce de taille pour l’un des leaders des services de location de trottinettes électriques en libre-service.

Parmi les villes touchées par la disparition de Lime, on compte une seule ville européenne, Linz en Autriche. La décision de Lime affecte principalement les États-Unis (Atlanta, Phoenix, San Diego, San Antonio) et l’Amérique latine (Bogota, Buenos Aires, Montevideo, Lima, Puerto Vallarta, Rio de Janeiro et Sao Paulo).

Les 100 employés licenciés représentent à eux seuls 14% de la masse totale des salariés de Lime, comme le soulignent nos collègues de Numerama. « Nous avons vraiment confiance qu’en 2020, Lime sera la première entreprise de mobilité du futur à être rentable », a toutefois assuré Joe Kraus, le président de Lime, au site Axios.

La raison à cela reposerait tout simplement sur le fait que ce genre d’entreprise nécessite beaucoup de liquidités. Pour développer leur réseau et investir dans de nouveaux équipements, elles doivent avancer d’importantes sommes d’argent.

Pour tirer son épingle du jeu, Lime mise sur une présence omniprésente et en nombre de ses engins dans les rues des villes afin de rendre ses trottinettes électriques incontournables pour les citadins. Or, ces mêmes trottinettes se révèlent particulièrement éphémères puisque leur durée de vie en moyenne est de seulement 28 jours outre Atlantique. Pour être rentables, elles devraient circuler au moins 114 jours. La raison vient du fait qu’elles sont particulièrement peu résistantes, 40% à 50% de toute une flotte finirait abîmée.

Au cours de l’année 2019, les services de location de trottinettes électriques en libre-service se sont multipliés de manière importante dans de grandes villes du monde, notamment à Paris ou à Bruxelles. Leur nombre a explosé, avant de se réduire brutalement. Difficile de savoir à l’heure actuelle si Lime compte réduire de nouveau ses effectifs.