Crédit photo : AFP

Les fondateurs de Google quittent le navire

L’actuel CEO de Google, Sundar Pichai, se retrouve seul aux commandes d’Alphabet, la maison-mère du géant américain.

Les cofondateurs d’Alphabet, Larry Page et Sergey Brin, viennent d’annoncer qu’ils se retiraient de la direction de l’entreprise. Une annonce surprenante qui intervient 4 ans seulement après la création du holding. Celui-ci avait vu le jour en 2015 avec l’objectif de prendre quelque peu ses distances avec le moteur de recherche afin de chapeauter au mieux la galaxie d’entreprises liées à Google.

Avec le retrait des deux cofondateurs d’Alphabet, c’est Sundar Pichai, le CEO De Google, qui hérite des commandes de l’entreprise. Il devra assurer la supervision et l’exécution de la stratégie de l’entreprise sur l’ensemble des entités d’Alphabet.

Dans un courrier envoyé aux employés de la boite récupéré par The Verge, Larry Page et Sergey Brin justifient leur choix en indiquant que pour eux : « Alphabet est désormais une entreprise solide et Google et nos autres paris fonctionnent efficacement comme des entreprises indépendantes. C’est le moment de simplifier notre hiérarchie ». Jusqu’à aujourd’hui, Alphabet et Google avaient deux CEO et un président.

Un seul homme à la tête d’un empire

Un changement qui ne devrait véritablement pas changer grand chose. Les deux hommes étaient particulièrement discrets et avaient déjà pris leurs distances avec Alphabet, préférant s’intéresser à d’autres projets. Sundar Pichai était devenu peu à peu la figure emblématique de Google.

Au cours des 4 années où il a été à la tête du géant du web, l’homme s’est largement distingué en développant les activités historiques de Google, mais aussi en se lançant sur de nouveaux secteurs, comme le rappellent nos collègues de Numerama. C’est à lui que l’on doit notamment la gamme de smartphones Pixel et les enceintes connectées Home.

Sundar Pichai s’est également beaucoup investi dans les discussions autour de l’influence de Google sur la société, notamment sur la recherche, la publicité ou la désinformation. « Sundar Pichai sera le dirigeant responsable du développement de Google et il aura la charge de chapeauter nos investissements dans notre portfolio d’autres paris », ont assuré les deux cofondateurs.

S’ils quittent la direction d’Alphabet, Larry Page et Sergey Brin ne tirent cependant pas un trait sur Google, ils restent actionnaires de l’entreprise. Ils conversent également un siège au comité de direction. « Nous sommes emplis d’humilité quand nous voyons ce projet de recherche qui s’est transformé en une source de savoir et de pouvoir pour des milliards de personnes. Un pari que nous avions fait lorsque nous étions étudiants et qui nous a conduits vers tant d’autres paris », concluent-ils dans leur mail d’adieu, laissant clairement entendre qu’ils souhaitent désormais se concentrer sur d’autres projets que celui de développer le gigantesque empire de Google.

On notera que le géant du web a fait l’objet de nombreuses enquêtes au cours de ces dernières années concernant ses pratiques anticoncurrentielles et a été condamné pour cela. Actuellement, la Commission européenne s’intéresse à la manière dont Google gère et traite les données de ses utilisateurs.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.