Le FBI invite les propriétaires de ce type de smart TV à masquer la caméra de leur télévision.

Dès nos jours, les ordinateurs ne sont plus les seuls à posséder une caméra. S’il est monnaie courante de cacher sa webcam de son ordinateur avec un petit bout de papier, on ne pense pas forcément à prendre autant de précautions avec d’autres produits high-tech dotés eux aussi d’une caméra.

Et c’est justement pour cela que le FBI de Portland, dans l’Oregon, tient à avertir les propriétaires de smart TV équipées d’une webcam des risques potentiels. Ainsi, dans un communiqué, le FBI explique que « certains téléviseurs récents comportent des caméras intégrées. Dans certains cas, ces caméras participent à de la reconnaissance faciale afin que le téléviseur sache qui est en train de regarder les programmes pour adapter le contenu et réaliser des propositions. Certains de ses appareils permettent également de réaliser des appels vidéo. Mais ces appareils se présentent également comme des points d’entrée potentiels pour les pirates. Si vous ne pouvez pas étendre la caméra, un bout d’adhésif noir représente une alternative à la fois simple et efficace ».

Si la démarche du FBI est louable, elle n’en reste pas moins étonnante. En effet, à l’heure actuelle, il existe très peu de télévisions dotées d’une webcam. Une rareté qui peut s’expliquer justement par le fait que les constructeurs de smart TV sont conscients que ce type d’équipement comporte encore aujourd’hui un risque de sécurité. La possibilité de désactiver sa caméra dans les options des téléviseurs pourrait être une solution.

Comme sur ordinateur, smartphone ou autre, les caméras des téléviseurs peuvent effectivement être piratées puisque les télévisions modernes sont connectées à Internet. Il est possible de télécharger un virus ou de surfer sur un site infecté et ainsi se retrouver observé par des inconnus que ça soit par voyeurisme ou dans un but de chantage.