Après avoir adapté Titeuf et Asterix et Obélix, Microids propose un jeu de course à la sauce Garfield. Un nouveau jeu vidéo mettant en scène le sympathique chat roux qui est sorti dans le plus grand silence. 

Cet amoureux transi des lasagnes a bercé l’enfance et l’adolescence de nombreux joueurs. Un personnage sympathique et espiègle qui a eu droit à de nombreuses adaptations, que ça soit en série, en dessin animé ou en film, mais également en jeu vidéo. Cette fois-ci, Garfield a doit à un jeu de course de karts, un titre développé par Paws et édité par Microids.

Ce n’est pas la première fois que ce personnage de bande dessinée se retrouve au cœur d’un jeu de course. En 2013 déjà, Microids avait sorti Garfiled Kart sur Nintendo 3DS. Garfield Kart – Furious Racing est la suite directe de ce premier volet, si on peut dire.

Le jeu ne développe aucune histoire en dehors des circuits.

Le titre de Microids ne fait pas dans la dentelle puisqu’il nous plonge directement dans la compétition sans aucune mise en bouche. Malgré que le jeu reprenne le personnage de Garfield, on ne retrouve à aucun moment ses traits de personnalité, ce qui est assez étrange et décevant pour un jeu adapté de ce personnage.

Garfield Kart – Furious Racing propose plusieurs modes de jeu ; solo, multi en local ou en ligne, ainsi que différents types de compétitions (course unique, grand prix ou contre la mode) sur un total de 16 circuits. Pour vous lancer sur la piste, vous aurez le choix entre 8 personnages et plusieurs modèles de karts (ou véhicules à vrai dire) qui affichent des statistiques différentes. Le jeu propose également de personnaliser son personnage avec des accessoires qu’il faudra débloquer au fur et à mesure, ainsi que des accessoires pour la voiture.

Une fois sur la piste, on ne peut s’empêcher de remarquer combien la compétition est facile. En effet, il faudra vraiment y mettre du sien pour finir dernier tant l’intelligence artificielle des autres conducteurs nous laisse gagner. Il n’y a que pour récupérer des bonbons, sorte de bonus, qu’elle se montre vicieuse et n’hésite pas à nous pousser pour récupérer la sucrerie que l’on visait.

Il est possible de faire des dérapages contrôlés, ainsi que des (très) petits sauts.

Destiné aux plus jeunes, le jeu offre une prise en main très facile sur les circuits. La conduite est tout de même agréable. La voiture réagit bien aux commandes et il est assez difficile de finir dans le décor du moment que l’on fasse un peu attention.

Et pour dynamiser un peu la course, le jeu intègre un système de pièges et de bonus. En ramassant des bonbons sur la piste, on peut déposer un objet généré aléatoirement devant un adversaire afin de lui faire perdre le contrôle de sa voiture ou des bonus qui nous font aller plus vite. On regrette tout de même de ne pouvoir les lancer sur les autres concurrents qui se trouveraient devant nous, à la manière d’un Mario Kart.

Les développeurs ont tout de même essayé d’apporter une surcouche à la compétition en ajoutant ici et là des raccourcis et autres chemins cachés. Il est également question de pièces de puzzle à récupérer, mais celles-ci sont tellement difficiles à atteindre qu’on se demande comment un enfant pourrait y arriver.

Globalement, difficile donc d’être déçu au niveau du contenu, très correct pour un titre proposé sous la barre des 30€ qui se destine avant tout aux plus jeunes. On pourra toutefois reprocher au jeu de Microids de ne jamais réellement briller, ni dans sa conduite, jamais vraiment très fun, ni dans son level-design, moyennement inspiré. On ne s’ennuie pas forcément, mais on a trop souvent l’impression d’être dans un sous-Mario-kart.

Le cadre est joli et enfantin.

Enfin, l’univers est évidemment très coloré et joli, même s’il manque cruellement de profondeur. On regrette que les personnages ne soient pas doublés. Ils se manifestent à de rares moments pour s’esclaffer ou râler, mais c’est tout. Un peu plus d’animation n’aurait pas été du luxe. Toute la personnalité de Garfield passe à la trappe pour proposer un jeu très basique et sans saveur.

On notera également que malgré plusieurs tentatives, nous n’avons jamais réussi à jouer en multijoueur en ligne, faute d’autres joueurs…

Conclusion

Avec Garfield Kart – Furious Racing, Microids nous livre un jeu de course très accessible qui séduira les plus jeunes avec son univers très coloré. Un peu trop facile, pas assez fun et finalement très plat, le jeu de Microids n’en reste pas moins amusant le temps de l’une ou l’autre soirée. Il a le mérite de représenter une belle entrée en la matière pour les plus petits de par son accessibilité, ce qui n’est déjà pas si mal que ça, au vu de son prix (30€). 

Garfield Kart : Furious Racing 

5.3

Gameplay

5.0/10

Contenu

6.0/10

Graphismes

4.5/10

Bande son

5.0/10

Finition

6.0/10

Les + :

  • Un Mario-kart très accessible pour les plus jeunes
  • Un prix doux (30€)
  • Des décors plutôt variés
  • Le multi local et en ligne (mais désert)

Les - :

  • Beaucoup trop facile - même pour les enfants
  • Ca manque de fun
  • L'univers de Garfield, pas du tout développé
  • Un Mariokart du pauvre