La Huawei MatePad Pro est la première tablette à disposer d’un écran percé pour laisser place à la caméra frontale.

Les aficionados de la Pomme ne pourront certainement pas s’empêcher d’y regarder à deux fois pour distinguer la MatePad Pro d’un iPad. Il est vrai que la nouvelle tablette de Huawei à de faux airs de celles d’Apple. Malgré cela, il s’agit bien d’une tablette sous Android, un point non négligeable étant donné les relations encore indéfinies entre Huawei et Google.

Si la MatePad Pro s’inspire largement des tablettes Apple, elle se distingue malgré tout du côté de ses performances. En effet, la tablette Huawei embarque un processeur SoC Kirin 990, que l’on retrouve également sur les smartphones Mate 30, soutenu par 6 ou 8 Go de RAM. La tablette est disponible en plusieurs versions ; 128, 256 ou 512 Go d’espace de stockage qui peut d’ailleurs être augmenté via une carte SD.

La MatePad Pro est compatible 4G ou 5G en fonction de la version et affiche sur un écran LCD de 10,8 pouces de 2560 x 1600 pixels, avec un ratio 16 :10. D’ailleurs, l’écran de la MatePad Pro recouvre presqu’entièrement la face avant de l’appareil avec des bordures de seulement 4,9 mm ce qui ne laisse pas beaucoup de place pour la caméra frontale. À ce propos, Huawei à opter pour un écran perforé comme cela se fait sur les smartphones. La caméra de 8 MP prend alors place dans le trou de l’écran. Coté pile, la tablette embarque deux capteurs de 13 MP.

Enfin, elle dispose d’une batterie de 7250 mAh et est compatible avec la charge rapide 40 W, ainsi que la recharge sans fil inversée.

La nouvelle tablette de Huawei est également accompagnée d’un clavier sans fil et d’un style M-Pen qui, de nouveau, rappelle les produits de la Pomme. Une tablette premium à la fiche technique impressionnante, mais un gros point noir vient assombrir le tableau. En effet, si la MatePad Pro est bien sous Android, celle-ci n’a pas accès au Play Store ni aux services de Google. Une absence qui s’explique par la décision de Google de suivre les instructions du gouvernement américain, à savoir ne plus traiter commercialement avec Huawei.

Pour l’instant, la tablette de Huawei est équipée de la surcouche du constructeur, EMUI 10, et repose sur la version open source d’Android.

La MatePad Pro sera commercialisée le 12 décembre prochain sur le marché chinois au prix de 3299 yuans, soit un peu moins de 450 €. Pour l’instant, Huawei n’a pas indiqué que la tablette débarquerait sur le marché européen. La dissolution de l’embargo américain sur Huawei pourrait peut être amené Huawei à proposer sa tablette sur d’autres marchés, mais cette possibilité de semble pas encore à l’ordre du jour pour le gouvernement américain.