Le Cybertruck est le premier pickup électrique du constructeur automobile.

Après de nombreux mois d’attente et de rumeurs en tous genres, Tesla lève enfin le voile sur son nouveau véhicule électrique. Et cette fois, le constructeur automobile ne fait pas dans la dentelle puisqu’il présente un pickup, modèle très populaire aux États-Unis.

À cette occasion, Tesla a organisé une conférence de presse des plus surprenantes ; lasers, hologramme à la Blade Runner, épreuves de résistance à coup de marteau, bodybuildeurs. Une mise en scène déconcertante, mais cela n’était rien en comparaison du design du pickup de Tesla.

En effet, le Cybertruck, comme son nom le laisse sous-entendre, arbore un design très futuriste. Avec des angles très prononcés, on est loin de ce à quoi Tesla nous avait habitués. Le fait est que son design est tellement particulier qu’on a l’impression de voir une interprétation futuriste d’un pickup imaginée pour un vieux film de science-fiction à petit budget.

Au-delà de son design – même si c’est difficile de passer au-dessus, la particularité du pickup de Tesla est qu’il est 100% électrique. C’est donc une alternative de choix pour les Américains amateurs de ce type de véhicules. Et pour s’assurer de séduire le plus de conducteurs possible, Tesla mise sur un prix concurrentiel puisque le modèle de base est affiché 39.900 $. En comparaison, le modèle le plus prisé aux États-Unis, le F-150, démarre à 35.000 $. Autrement dit, le Cybertruck n’est pas beaucoup plus cher, malgré le fait qu’il soit 100% électrique. Un argument qui pourrait faire mouche auprès des conducteurs américains.

Autre argument soulevé par Tesla : la résistance de l’engin. Avec son alliage en acier ultra durable, le Cybertruck se révèle particulièrement résistant. Il est notamment à l’épreuve des balles de 9mm. Malgré cela, le pickup reste un véhicule électrique puissant, capable de dépasser une Porsche 911 sur les premiers mètres. Le Cybertruck Single Motor passera de 0 à 96 km/h en moins de 7 secondes, contre moins de 3 secondes pour le modèle Dual Motor affiché à 49.900 $.

Enfin, selon Tesla, l’engin disposera d’une autonomie de 400 kilomètres. Évidemment, la charge et la conduite du véhicule peuvent réduire cette autonomie.

Les précommandes sont déjà lancées, mais la production ne démarrera qu’en 2021 ce qui laisse du tout aux consommateurs de se faire au design ou d’économiser. Pour ce qui est d’une sortie en dehors des États-Unis, il est encore difficile à dire.