Les scientifiques de la startup Heliogen ont imaginé une nouvelle façon d’exploiter l’énergie solaire. 

La jeune startup, soutenue par Bill Gates en personne, a imaginé un nouveau processus qui permettrait de réduire l’empreinte écologique des entreprises dans divers processus industriels.

Cette avancée consiste en un dispositif composé de nombreux miroirs qui réceptionnent la lumière du soleil et la concentrent en un point unique jusqu’à atteindre les 1000 degrés. Jusqu’ici, le dispositif de Heliogen n’a rien d’innovant. Concentrer le faisceau lumineux du soleil afin de produire de la chaleur n’est pas nouveau. En revanche, la température atteinte, l’est. En effet, grâce à ce dispositif, la startup a réussi à générer suffisamment de chaleur pour la production de ciment, acier et autres procédés industriels.

La chaleur accumulée permet d’éviter de devoir faire appel à des carburants et combustibles pour chauffer du sable ou autres afin de produire de matériaux industriels.

La startup fait appel à une intelligence artificielle pour aligner le champ de miroirs afin de maximiser la génération de chaleur.

Évidemment, l’objectif final est de pouvoir réduire les émissions de CO2 en ayant recours à cette source d’énergie au sein de la production industrielle. Reste à voir si l’énergie concentrée sera assez suffisante pour répondre aux besoins en énergies thermiques des industries. Il est vrai que le fait que Bill Gates soutienne le projet joue grandement en la faveur de la startup et de son développement. Depuis plusieurs années, le milliardaire s’est donné pour mission de soutenir les projets de développement alternatifs pour enrayer le réchauffement climatique.