Sony n’aurait écoulé que 600.000 smartphones au cours du dernier trimestre.

En difficulté depuis plusieurs années sur le marché des smartphones, Sony s’entête à résister face au rouleau compresseur chinois. L’entreprise japonaise avait annoncé un vaste plan de restructuration qui prévoyait de recentrer ses activités sur quelques marchés clés, et notamment en Europe.

Malgré ses efforts, l’entreprise japonaise à confirmé cette semaine avoir rabaissé ses objectifs pour l’année fiscale en cours, au cours de laquelle elle aurait dû écouler 5 millions de smartphones. Le nouvel objectif est désormais fixé à 3,5 millions d’unités seulement. En cause ? De très mauvais résultats enregistrés au cours du troisième trimestre 2019. Entre le mois de juillet et de septembre, Sony n’aurait écoulé que 600.000 smartphones dans le monde. Des scores catastrophiques qui ont poussé le géant à revoir à la baisse ses objectifs.

Les objectifs de ventes pour la fin d’année restent ambitieux puisque Sony devra cette fois écouler 2 millions de smartphones d’ici au mois de mars 2020.

À titre de comparaison, Apple écoulé généralement entre 40 et 70 millions d’iPhone par trimestre.

Sony devrait toutefois profiter du lancement de son nouveau Xperia 5, qui avait reçu un accueil chaleureux dans la presse. Le groupe nippon devrait également miser sur la commercialisation de ses premiers smartphones 5G pour séduire les consommateurs.