Les publicités diffusées auprès des abonnés payants seront différentes de celles imposées aux utilisateurs gratuits.

C’est une annonce qui peut surprendre de la part de Spotify, voire de n’importe quel service qui propose une offre gratuite et une offre payante. L’un des principaux arguments pour passer à un abonnement premium est justement le fait que celui-ci est exempt de publicités. Ainsi, les utilisateurs peuvent profiter de leur musique sans interruption. Les choses pourraient toutefois bientôt changer.

Spotify compte diffuser de la publicité auprès de ses abonnés Premium. Les premiers tests auront lieu prochainement auprès des utilisateurs payants américains. Ces publicités seront essentiellement orientées vers la musique puisqu’elles seront l’occasion pour les artistes de promouvoir leurs nouveaux albums et morceaux.

En effet, les artistes – et leurs ayants droits – pourront payer pour diffuser des contenus promotionnels auprès des utilisateurs payants. Les publicités des artistes payants seront autant diffusées auprès des abonnés gratuits que premium.

« Nous avons personnalisé ces recommandations de nouveaux albums en nous basant sur vos goûts musicaux, avec une organisation humaine. Par un test à venir aux États-Unis, nous allons donner aux artistes et à leurs équipes la possibilité de s’appuyer sur ce processus et de se connecter avec les fans de leur musique. Dans ce test, nous laisserons la possibilité aux équipes des artistes de payer pour sponsoriser ces recommandations, leur donnant l’opportunité de tenir leurs auditeurs sur Spotify, qu’ils soient abonnés ou non, au courant de leurs sorties. […] La chose qui ne changera pas, c’est que ces recommandations seront basées sur vos goûts musicaux, et vous allez seulement entendre parler d’artistes que vous écoutez régulièrement, ou que vous suivez », indique Spotify.

S’il s’agit d’une bonne chose pour les artistes, la nouvelle politique de Spotify ne devrait pas forcément rencontrer le même succès auprès des utilisateurs payants. Le service de streaming précise tout de même que la promotion d’un album se fera sur base des goûts musicaux des utilisateurs.

Cette nouvelle stratégie peut facilement s’expliquer. Si Spotify est effectivement le leader mondial des services de streaming, la concurrence est rude. Avec plus de 240 millions d’utilisateurs dont 100 millions d’abonnés payants, les revenus des abonnements et ceux générés par la publicité diffusée auprès des utilisateurs gratuits ne permettent pas à Spotify de dégager des bénéfices. La plateforme doit donc développer de nouvelles stratégies pour s’assurer une rentabilité intéressante.

À l’heure actuelle, il est difficile de savoir si ces publicités seront également déployées en Europe. Le leader des services de streaming se veut toutefois rassurant puisqu’il indique si les abonnés Premium n’apprécient pas ce nouveau type de « notification », il sera toujours possible de les désactiver.