Il serait question que OnePlus tire un trait sur un concept introduit cette année : la caméra pop-up. 

Avant même que le modèle 7T Pro ne soit dévoilé, les premières informations concernant le prochain modèle avaient déjà fuité sur la toile. Quelques jours après la commercialisation des deux nouveaux modèles de la gamme “T”, le spécialiste des révélations OnLeaks revient avec de nouvelles informations et de nouveaux rendus pour le OnePlus 8 et le OnePlus 8 Pro.

Ces deux futurs modèles devraient reprendre le design du OnePlus 7 Pro, notamment la disposition verticale du triple capteur photo arrière. On devrait également retrouver des diagonales de 6,5’’ et 6,65’’, ainsi que des écrans de Types AMOLED avec des bords courbés.

La principale nouveauté de la fournée 2020 se concentrerait sur la face avant des téléphones. OnePlus devrait tirer un trait sur un concept introduit cette année, la caméra pop-up, ainsi que sur l’encoche au profit d’un « trou » dévoilant la caméra frontale. Celui-ci serait décentré vers la gauche de l’écran, à la manière du Honor View 20 ou du Galaxy S10.

Il serait également question d’un capteur ToF, à l’arrière du modèle Pro. Celui-ci offrirait la possibilité de capturer des plans 3D.

Les futurs OnePlus 8 et 8 Pro devraient également introduire la charge sans fil, une première pour la marque. Une technologie boudée jusqu’à présent par le constructeur chinois sous prétexte que celle-ci n’était pas encore véritablement efficace. Or, les récents progrès en la matière devraient avoir fait changer d’avis le constructeur.

À noter que l’intégration de ce type de technologie devrait faire gonfler le prix des smartphones, point sur lequel OnePlus se démarquait depuis son lancement, offrant des téléphones de qualité et performants à des prix intéressants. Si les modèles 8 et 8 Pro intègrent effectivement la charge sans fil, leur prix devrait en être impacté.

Habituellement, OnePlus présente ses nouveaux smartphones au cours du mois de juin. Il faudra donc encore patienter de nombreux mois avant de vérifier si les fuites partagées par OnLeaks étaient correctes ou non.