Le groupe Fossil a annoncé un partenariat stratégique de 10 ans avec la marque allemande. 

Parmi les plus gros acteurs dans le domaine des wearables, Fossil exploite aujourd’hui un large catalogue de marques pour ses produits connectés. En amont de l’IFA, la marque vient d’annoncer la commercialisation de la première montre connectée “Puma”.

Comme les autres produits de Fossil, la smartwatch de Puma tournera sous le système d’exploitation de Google, WearOS. Un choix qui n’est guère surprenant dans la mesure où développer son propre OS est un challenge de taille pour un petit acteur du secteur. Cette stratégie permettra en outre à Fossil de rendre la montre compatible avec un large nombre d’applications mobiles.

Selon la marque, la montre de Puma ciblera essentiellement les sportifs. La cadran est entièrement en aluminium et son bracelet en silicone. La montre embarquera aussi un GPS intégré, pour permettre aux sportifs d’obtenir des informations précises sur leurs performances même lorsqu’ils partent sans leur smartphone pour une session d’entraînement.

La première montre “Puma” sera commercialisée dans le courant du mois de novembre. Elle sera vendue aux alentours de 250€ et disponible directement sur le site du fabricant.