Filecoder C est un virus qui prend l’aspect d’un simple SMS mais qui peut vous faire perdre quelques euros, si vous ne faites pas attention.

Dans un communiqué, la société ESET, experte de la cybersécurité, informe et met en garde les utilisateurs de smartphones Android. Un simple SMS pourrait se révéler dévastateur pour ceux-ci, puisqu’il contient des liens vers des logiciels malveillants sur lesquels certains pourraient avoir envie de cliquer. La menace appelée Filecoder C se sert des contacts des victimes pour se propager.

Les messages prennent l’aspect de messages que l’on a déjà pu voir sur Facebook, par exemple. On y lit qu’une quelconque personne possèderait des images très privées, visibles en cliquant sur ces fameux liens.

Crédit : ESET

Les logiciels, une fois installés sans le consentement de l’utilisateur, infectent le téléphone et volent les données personnelles. À la fin, les pirates à l’origine du virus demandent une rançon contre ces précieuses informations. Selon ESET, les sommes demandées varient entre 0,01 et 0,02 Bitcoin, ce qui correspond à une valeur en monnaie réelle de 90 à 180€.

Quarante-deux versions du message ont été découvertes, chacune dans des langues différentes. Les hackers s’attaquent donc à tous les pays, mais la société de sécurité informatique tente de rassurer en indiquant que le logiciel malveillant ne peut subtiliser les images de plus de 150 Ko. De plus, le programme est jugé amateur. “Cependant, si les développeurs corrigent les failles et améliorent son mode de propagation, ce nouveau logiciel malveillant pourrait devenir une menace sérieuse“, met en garde Lukas Stefanko, qui est chercheur pour ESET.