En développement depuis plusieurs années, RISE Race the Future n’avait pourtant que très peu fait parler de lui. Totalement inaperçu au moment de sa sortie, le jeu est pourtant l’une des bonnes surprises de cette saison estivale. 

Fruit d’un développement de plusieurs années, qui aura connu de multiples remous, RISE Race the Future a bien failli ne jamais voir le jour. Le décès du créateur du jeu avait remis en question le projet. Mais l’équipe de développement a poursuivi le travail et livré une version finale en pleine période estivale. Sorti de nulle part, le jeu est – étonnamment, et malgré son tout petit budget – une très bonne surprise.

A mi-chemin entre un Burnout et un Sonic Racing Transformed, RISE tente une approche innovante du jeu de course arcade en proposant de participer à des courses au volant de bolides futuristes capables de se transformer pour circuler à la fois sur terre et sur l’eau. A chaque passage sur une section aquatique, le véhicule se transforme pour glisser sur la surface de l’eau.

Atypique, le concept fonctionne étonnamment bien. Les développeurs ont pris soin d’adapter le gameplay entre les deux séquences. Sur terre, le jeu s’apparente à un jeu de course arcade fun mais technique. Sur l’eau, la conduite a tendance à être plus en glissade, à la façon d’un Ridge Racer. Fun et décomplexé, le jeu parvient à tirer son épingle du jeu grâce à son habile mélange de genres.

Si on lui regrettera un certain manque de précisions dans ses commandes, RISE n’en reste pas moins un jeu de course très agréable à parcourir et étonnamment exigeant. Car ici, pas de rembobinage possible. Le joueur devra se remettre lui même sur les rails après un crash, et tenter de rattraper son retard. Les courses sont nerveuses et très funs, en grande partie grâce aux excellentes sensations de vitesse du jeu et à la nervosité des adversaires, qui n’hésiteront pas à vous rentrer dedans. On retrouve dans RISE un peu de Ridge Racer, un peu de Burnout et un peu de Wipeout. Le jeu parvient toutefois à développer sa propre identité.

Certes, on sent bien que le jeu n’est pas une grosse production. Les menus sont dépouillés, le jeu n’intègre aucune licence officielle, la bande son comprend seulement quelques morceaux et surtout, le jeu ne propose que trois modes de jeux distincts avec des compétitions, des contre-la-montre et des challenges à boucler. Pas de vrai mode carrière donc, ni même de multijoueur (en ligne ou en local). Des défauts que l’on pardonnera facilement en jetant un coup d’œil au prix du jeu, facturé seulement 18€ dans l’eShop. On est en effet très loin d’une grosse production.

Car dans le fond, le jeu propose déjà quantité de contenus à explorer à travers son mode compétitions, riche de multiples courses et son mode challenges, qui permet de débloquer de nouveaux véhicules en prenant part à différents défis. Le joueur en aura largement pour son argent.

Visuellement, le titre impressionne également pour un jeu à si petit budget. Certes, le motion blur fait un peu office de cache misère et à l’arrêt, les visuels ne sont pas vraiment somptueux, mais en mouvement, le titre impressionne avec ses décors superbes, ses environnements détaillés, ses jolis effets visuels et ses caisses superbement modélisées. On se situe très clairement dans le haut du panier.

Si l’absence de multijoueur et de mode carrière est compréhensible, vu le prix auquel est vendu le jeu, on regrettera en revanche que la bande son n’ait pas eu droit à plus d’attention. Minimaliste, elle laisse un goût amer en bouche. Après quelques parties seulement, vous vous surprendrez à couper naturellement le son.

L’attention aux détails fait également débat. Certes, il s’agit d’une petite production mais est-il encore envisageable aujourd’hui de proposer un jeu de course dans lequel il n’est pas possible d’endommager son véhicule? Difficilement, et pourtant, RISE a fait ce pari. L’immersion en prend toutefois un coup.

Conclusion

Mélange improbable de Burnout et de Sonic Transformed, RISE : Race the future est un jeu de course arcade fun et décomplexé qui emprunte à Burnout et Ridge Racer son style de conduite tout en développant sa propre identité avec un mélange de courses aquatiques et terrestres explosif. Etonnamment beau pour un jeu indépendant, le titre de VD-Dev séduit avec son univers atypique et son gameplay nerveux. L’absence de mode multijoueur et d’un vrai mode solo lui porte toutefois préjudice. Vu son prix (17,99€), on excusera toutefois facilement ce vilain défaut. A condition de ne pas se montrer trop exigeants, les amateurs de jeux de course arcade tiennent la leur bonne surprise de cette période estivale. 

RISE : Race the future

7

Gameplay

7.5/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

7.5/10

Bande son

6.0/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • De jolis graphismes
  • C'est fun, rapide et nerveux
  • Un prix tout doux (17,99€)
  • Le combo course terrestre / course aquatique
  • Un contenu assez généreux en solo

Les - :

  • Pas de multijoueur, ni en ligne ni en local
  • Une bande son légère
  • Pas de dommage sur les caisses
  • Ca manque un peu de précision