Au placard les applications de messagerie classique, elles sont dépassées. Beaucoup ne jurent plus que par les messageries centralisées comme iMessage sur Apple. Un type de service qui était jusqu’alors indisponible sur Google. Mais les choses vont changer avec l’annonce du lancement de Chat ce mois-ci.

Ceux qui ne jurent que par ce type d’applications de communication ne cesseront d’en vanter les mérites. Le principal atout est qu’il est possible d’envoyer des messages grâce au WIFI, et ainsi économiser le coût d’un SMS. Les plus frileux diront, de leur côté, qu’à notre époque la plupart des abonnements offrent des SMS gratuits. Et que ce type d’application n’est peut-être pas aussi utile qu’on veut bien le faire croire. Mais les atouts ne s’arrêtent pas aux messages « gratuits ». Comme les accusés de réception ou encore un signal visuel quand l’interlocuteur est en train d’écrire.

Si Chat est semblable à iMessage, il demeurera une grande différence entre les deux. L’application de Google repose en effet sur un protocole qui ne supporte pas le chiffrement de bout en bout des messages. Cela signifie que les messages des utilisateurs seraient plus vulnérables. Un point qui peut s’avérer rédhibitoire pour les personnes qui ne jurent que par la cybersécurité ou qui traitent des données sensibles. Cependant, Sanaz Ahari, directeur du management produit, se veut rassurant et insiste sur le fait que ce point est pris très au sérieux par la firme américaine. “Nous pensons fondamentalement que la communication, et en particulier les messages, sont hautement personnels et que les utilisateurs ont un droit à la confidentialité pour leurs communications”. Il ajoute aussi qu’ils sont actuellement en train de trouver une solution à ce qui pourrait être un problème pour certains.

Premier essai en 2007

Ce n’est pas la première fois que Google planche sur ce type d’application. En 2007, l’application Rick Communication Service (RCS) avait été lancée sur Android. Le système avait pour vocation de remplacer les SMS classiques, mais il n’a pas séduit les opérateurs. On pensait l’idée remisée au placard, mais depuis 2018 Google travaille à nouveau sur le projet, ce qui a abouti à la création de Chat.

L’application ne sera disponible, courant du mois de juin, qu’en France et au Royaume-Uni pour le moment. Mais si le lancement se révèle concluant, Google annonce déjà son ouverture dans d’autres pays. Cependant, aucun calendrier n’a encore été communiqué par la société.