Un nouveau malware a été détecté dans un nombre important d’applications disponibles sur le Play Store. Ce virus, une fois installé sur un smartphone, bombarde son propriétaire de publicité jusqu’à rendre l’appareil inutilisable.

C’est la société de sécurité informatique américaine Lookout qui a découvert le malware nommé BeiTaAd. Celui-ci a été recensé dans 238 applications du Google Play Store dont le total des téléchargements dépasse les 440 millions, représentant presqu’autant de victimes potentielles.

Le fonctionnement du malware est assez astucieux puisqu’il ne se révèle pas tout de suite. En effet, une fois l’application infectée installée, le virus ne se manifeste qu’après une période de 24 heures à 14 jours. Un laps de temps qui permet de brouiller les pistes.

À partir d’un moment, le malware se réveille et fait apparaitre des annonces publicitaires intempestives et intrusives sur le téléphone. Celles-ci apparaissent à n’importe quel moment, même lorsque le smartphone est verrouillé. Pire encore, certaines publicités sont accompagnées de sons et s’activent toutes seules de jour comme de nuit.

Ce genre de virus permet de générer rapidement des revenus publicitaires aux pirates, mais cela se fait évidemment au détriment des propriétaires de smartphones puisque l’abondance de publicité sur les appareils les rend rapidement inutilisables.

D’après le rapport de Lookout, la présence de ce malware dans toutes ces applications s’expliquerait par le fait qu’elles aient toutes été développées par le même développeur, basé à Shanghai, CooTek.

Informé du problème, Google a retiré les applications infectées et, dans certains cas, la firme de Mountain View a seulement retiré le plug-in malveillant des applications touchées.

Ce n’est pas la première fois que des applications nuisibles se retrouvent sur le Play Store. Cette fois-ci, le virus a été en activité durant au moins 7 mois, faisant très certainement de très nombreuses victimes. On pourrait se demander si les règles instaurées par Google sont assez fiables pour publier une application sur le Play Store…

Retrouvez les applications touchées par le malware BeitaAD sur le site de Lookout. Si vous n’avez pas été victime du virus, il est conseillé de désinstaller l’application suspecte et de lancer un scan anti-malware sur votre téléphone.