Dès septembre prochain, un nouvel opérateur mobile fera son apparition sur le marché de la téléphonie mobile. Ce nouvel opérateur, Neibo, prend la forme d’une coopérative, une première en Belgique dans ce domaine.

Les consommateurs belges seront très certainement ravis d’apprendre qu’un nouvel opérateur fera bientôt son apparition en Belgique. Un nouvel acteur un peu particulier puisqu’il s’agit d’une coopérative made in Belgium proposant des services de téléphonie mobile (abonnement) à destination des personnes privées et des professionnels. Celle-ci vise une économie plus juste grâce à l’investissement de ses futurs bénéfices dans des entreprises durables et locales.

Tout citoyen belge peut devenir coopérateur de Neibo pour 20 euros seulement. Un statut que leur offrira la possibilité de prendre part à l’orientation stratégique de la coopérative. Ils pourront également récupérer une part des bénéfices de la société sous forme de réductions à l’abonnement ou dividende. Quant à l’autre part, elle sera réinvestie « au développement d’une économie et d’une société plus équitables », peut-on lire sur le site de Neibo.

En tant qu’opérateur virtuel de téléphonie mobile, Neibo se réfère aux structures et réseaux d’autres opérateurs déjà présents en Belgique pour exister. En réalité, il en existe beaucoup, notamment Voo, Mobile Vikings, Carrefour Mobile qui utilisent les infrastructures de Proximus, Orange ou Telenet.

Neibo s’est associé avec Orange Belgium pour mettre sur pied sa coopérative, encore en phase de développement. Les SMS, appels téléphoniques et surfs mobiles seront assurés par le réseau mobile d’Orange Belgium.

Après une levée de fond de 250.000 euros et un accord signé avec Orange Belgium, Neibo est en train de finaliser son offre commerciale. Pour l’instant, on sait uniquement que plusieurs plans tarifaires seront proposés ; un light, medium, full, ainsi qu’une version Pro. Avec un lancement prévu pour la rentrée 2019, en septembre prochain, on peut imaginer que la coopérative annoncera les prix de ses abonnements dans le courant de cet été. Ceux-ci devraient tout de même s’aligner sur l’offre actuelle en Belgique.