Pour jouer en streaming sur Google Stadia, les internautes devront se connecter au service avec leur compte Google. Google l’assure toutefois : “la vie privée des utilisateurs sera respectée à toutes les étapes du processus.”

Resté très discret sur les détails de son service de streaming jusqu’à présent, Google révèle petit à petit quelques détails sur sa plate-forme Stadia. 

Le géant du web indique aujourd’hui qu’il sera nécessaire de disposer d’un compte Google pour se connecter au service – le même compte que celui que vous utilisez déjà pour accéder à vos mails ou vous connecter à un smartphone Android. 

Google reste toutefois très vague sur sa politique de confidentialité. “Nous nous engageons à protéger et à respecter la vie privée des utilisateurs à chaque étape du processus” explique le géant de l’Internet à nos confrères de GamesIndustry, assurant que la politique de Google en matière de données personnelles sera la même que pour les autres services Google… Aucun détail sur le paramétrage du compte ni le partage de données. Google ne fait actuellement preuve d’aucune transparence au sujet de son service, qui est censé être lancé cette année.

Epinglé à plusieurs reprises au sujet du traitement des données confidentielles, Google a également récemment écopé de plusieurs amendes pour concurrence déloyale au sein de l’Union Européenne. Le géant du web traîne derrière lui une curieuse réputation qui risque d’impacter d’une façon ou d’une autre le lancement de Stadia cette année.

Quoi qu’il en soit, il faudra certainement patienter jusqu’à la Google I/O, qui se déroulera du 7 au 9 mai prochain, pour en apprendre davantage sur Stadia et sur les ambitions de Google dans le domaine du gaming.