L’un des premiers exemplaires des aventures du garçon à lunettes a été vendu 90.000$ aux enchères. Une somme importante, mais explicable par plusieurs points qui le rendent véritablement unique. 

En 1998 sortait le second tome de l’une des plus célèbres sagas littéraires et cinématographiques au monde, mais le succès ne fut pas directement au rendez-vous. On le sait, l’auteure J.K.Rowling a dû batailler pour voir son roman publier. Le premier tirage de son premier roman n’a d’ailleurs été imprimé qu’à 500 exemplaires. Un petit nombre pour la romancière et pour le succès qu’a connu par la suite la saga. Harry Potter et la Pierre philosophale a depuis été vendu à 120 millions d’exemplaires.

Mais forcément, la rareté de cette édition et la popularité de l’œuvre en font un objet très recherché et donc très cher. Mais ce premier tirage est également très particulier parce qu’il comporte plusieurs erreurs dans le texte, notamment sur la couverture arrière où l’on peut lire « Philospher » au lieu de « philosopher ».

L’un des exemplaires de la première édition du second tome, Harry Potter et la Pierre philosophale, a été mis aux enchères et a été vendu pour la somme de 90.000 $. La signature de l’auteure présente dans le bouquin a très certainement fait grimper la note, faisant de ce livre en particulier, un objet unique et précieux pour tous les fans de Harry Potter.