Resté très discret jusqu’à sa sortie, Xenon Racer n’aura que très peu fait parler de lui dans les médias. Le nouveau jeu de 3DClouds pourrait pourtant bien séduire les amateurs de jeux de course arcade.

A mi-chemin entre un Ridge Racer et un Trackmania, Xenon Racer joue la carte de l’arcade à 200% avec des tracés sinueux, des bolides futuristes et des sensations fortes. Les Formule 1 cèdent ici leurs places à des supercars futuristes aux allures de vaisseaux extraterrestres qui circulent à toute allure sur des pistes aimantées.

Xenon Racer_20190325180534

Pour autant, il ne faut pas s’attendre à un autre clone de Wipeout. Xenon Racer s’inspire en réalité davantage de Ridge Racer que des nombreux jeux de course futuristes que l’on trouve sur le marché. Le gameplay tout entier du titre repose sur le drift, qu’il faudra parfaitement maîtriser pour espérer remporter la compétition. Les tracés sont également beaucoup moins fous-fous que dans un Trackamania puisqu’on restera la plupart du temps sur le plancher des vaches.

La particularité du jeu, c’est que les développeurs ont opté pour une difficulté plutôt corsée, et que le titre ne se destine dès lors pas vraiment à un public de novices. Il faudra s’accrocher pour espérer remporter les compétitions. Dès les premiers tracés, le ton est donné : il faut pratiquement faire un sans faute pour remporter la course et surtout user et abuser des dérapages pour pouvoir utiliser son nitro.

Les sensations de conduite sont plutôt bonnes, le titre propose son lot de vues et le feeling général n’est pas mauvais, mais Xenon Racer ne parvient pas vraiment à se démarquer, la faute sans doute à un level-design moyennement inspiré et à une direction artistique qui ne sera pas du goût de tous. Car il faudra aimer les néons et les effets visuels pour tomber amoureux de Xenon Racer. Il faudra également aimer les titres corsés car la frustration fait partie intégrante de l’expérience.

Malheureusement, s’il est agréable à prendre en main, Xenon Racer n’est pas forcément extrêmement fun. Il s’agit ni plus ni moins que d’un titre très générique, qui sera malheureusement très vite oublié. Et c’est bien là tout le problème, car si le titre de 3DClouds n’a pas de gros défauts, il ne parvient pas non plus à totalement nous convaincre, la faute à une réalisation technique banale, des décors génériques et une prise en main pas franchement fantastique. La bonne nouvelle, c’est que cela n’a pas empêché les développeurs de nous gâter. Le titre propose son lot de bolides, circuits et modes de jeu à explorer. Avec son championnat, son multi en ligne et hors-ligne, son mode chrono et son mode course rapide, le titre de 3DClouds aura de quoi vous occuper un bon moment.

La bande son électro accompagne brillamment les courses ultra-speed du jeu. Côté réalisation graphique en revanche, le constat est plutôt mitigé. Les véhicules sont plutôt joliment modélisés mais les décors manquent de détails et surtout la palette de couleurs est beaucoup trop flashy. Une faute de mauvais goût qui repoussera déjà pas mal de joueurs… Les textures ont également la fâcheuse tendance à baver, avec pour résultat une surabondance du flou à l’écran. On a déjà vu bien pire, mais difficile de voir dans Xenon Racer une claque graphique. Au demeurant, il n’en reste pas moins un titre relativement efficace qui saura séduire les amateurs de jeux arcade avec son gameplay très speed et son prix de vente un peu en-dessous de la moyenne.

Conclusion

Malgré quelques bonnes idées, Xenon Racer ne parvient pas totalement à reproduire la recette d’un Ridge Racer, dont il s’inspire pourtant ouvertement avec son gameplay presqu’entièrement basé sur l’art du drift et ses solides sensations de vitesse, la faute en grande partie à sa direction artistique peu inspirée et un gameplay pas aussi excitant qu’il n’en avait l’air. S’il n’est pas un mauvais jeu, Xenon Racer n’impressionne jamais, si ce n’est par sa difficulté qui le réserve à une audience étonnamment élitiste. A mi-chemin entre un Ridge Racer et un Trackmania, le titre édité par Soedesco aura probablement du mal à trouver son public. Il n’en reste pas moins un jeu de course très décent et plutôt divertissant, qui occupera les amateurs de jeux de course arcade en attendant la prochaine grosse production… 

Xenon Racer

6.2

Gameplay

6.5/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

5.5/10

Bande son

6.0/10

Finition

6.0/10

Les + :

  • De bonnes sensations de vitesse
  • Le drift au coeur du gameplay
  • Plutôt efficace
  • Une difficulté plutôt élevée

Les - :

  • Pas aussi fun qu'il en a l'air
  • Très (trop?) frustrant pour les novices
  • Graphiquement très décevant
  • Des décors qui manquent de vie
  • Une direction artistique peu inspirée