Seety, voici le nouveau nom de l’application facilitant le stationnement au sein de nombreuses villes belges et françaises. Un changement opéré afin d’accélérer sa croissance en France et même plus loin encore. Pour preuve, la start-up étend maintenant ses services au sein de 10 nouvelles villes françaises.

Seety, une application qui aide au stationnement

Seety est une application qui permet de connaître la réglementation du stationnement en vigueur au sein de plusieurs villes où le service est opérationnel. Le système permet également de connaître les heures de passages des contrôleurs et grâce à ces différentes informations, il est possible de réduire les dépenses liées au stationnement.

L’idée derrière Seety est venue à l’esprit d’Hadrien Crespin, à la suite d’une mauvaise expérience personnelle. Après avoir accumulé, sans le vouloir, plusieurs contraventions, celui-ci a réalisé qu’il n’était pas simple de connaître la réglementation de stationnement en vigueur avec des heures de passage des contrôleurs fixes. Celui-ci a donc réalisé que ces informations pouvaient être bénéfiques pour tout le monde.

Seety est la contraction de “See” et de “City”, ces deux mots étant le reflet de la vision de ses concepteurs, car le fonctionnement de l’appli est basé sur le partage d’informations de la part de ses utilisateurs. Seety intègre donc un système communautaire et permet de partager les règles de stationnement ainsi que les horaires propices aux contrôles.

Ce changement de nom ne reflétait pas assez le côté communautaire. On voulait renforcer notre identité et mettre plus en valeur la communauté. On pense que les yeux de nos utilisateurs sont précieux et contribuent à faciliter le stationnement en ville”, nous a confié Hadrien Crespin.

Un service qui se déploie un peu plus en France

Seety est maintenant utilisable au sein de 10 nouvelles villes françaises. Initialement lancé à Bruxelles fin 2017, puis à Paris pendant l’été 2018, c’est maintenant les 10 plus grandes villes françaises qui vont pouvoir en bénéficier. Elle est donc maintenant disponible au sein des villes suivantes : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

Le fonctionnement de Seety repose sur les informations de sa communauté et il est possible d’en remonter plusieurs sortes. Il est possible d’alerter les autres utilisateurs en cas de contrôleurs, des horaires de passage, des informations sur des villes ou des zones non couvertes, des alertes sur la réglementation de parkings.

La communauté est prête à partager de l’information tous les jours. On compte plusieurs centaines de signalements par jour.

Fort de plus de 170.000 utilisateurs actifs, dont 50.000 à Bruxelles et 60.000 à Paris, l’objectif pour la start-up Belge est d’atteindre les 500.000 d’ici la fin de l’année. D’ailleurs, les jeunes entrepreneurs ne manquent pas d’ambition puisque les villes de Madrid et de Barcelone ont également été abordées.

On considère comme active toute personne qui se sert de l’application au moins une fois par mois. Il y a plusieurs sortes de personnes qui utilisent l’application. Certaines vont l’utiliser une fois de temps en temps, tous les 10 ou 15 jours alors que d’autres l’utilisent 20 à 30 fois par jour.

L’application Seety est gratuite et accessible aussi bien aux smartphones Android qu’aux appareils Apple.