Le service de streaming américain vient de déposer ses valises à Bruxelles. L’occasion pour Netflix de développer une antenne de marketing et de lobbying à proximité des institutions européennes, mais aussi de signer des partenariats avec des producteurs locaux.

Officiellement, la maison mère pour l’Europe de Netflix se situe à Amsterdam, aux Pays-Bas, mais l’entreprise américaine entend bien se déployer un peu partout en Europe. C’est ainsi que Netflix débarque à Bruxelles, comme le révèlent nos confrères de L’Echo. Le géant de streaming compte également s’installer à Londres, en Espagne ainsi qu’à Paris.

Son implantation bruxelloise s’accompagne d’une jolie enveloppe d’1,75 million d’euros de capital. De quoi mettre en place quelques projets. En effet, la nouvelle succursale de Netflix en Belgique a pour objectif de développer une stratégie commerciale et d’influence sur les institutions européennes. Rappelons au passage que notre chère Bruxelles est la capitale de l’Europe.

Une implantation qui s’inscrit dans la stratégie de Netflix, décidée l’année dernière, et de son plan d’investissement d’un milliard de dollars pour conquérir le Vieux Continent. Et le géant du streaming ne vient pas les mains vides puisqu’il prévoit déjà de concrétiser pas moins de 221 projets et 153 productions, dont certaines coproductions belges, évidemment.

Il est vrai que notre pays profite d’avantages fiscaux très intéressants pour le 7e art, notamment la Tax Shelter et les trois fonds d’investissement régionaux dans l’audiovisuel. Netflix avait déjà pu se rendre compte du climat cinématographique et télévisuel intéressant qui règne dans notre pays avec la production du film « La femme la plus assassinée au monde », souligne L’Echo.

Le déploiement de Netflix en Europe et sa volonté de produire de nouveaux programmes n’ont rien d’étonnant. Avec l’arrivée très prochaine des services de streaming made in Disney et Apple, le géant Netflix a plutôt intérêt à se démarquer.