Créé par Mike Mignola, Hellboy revient sur le devant de la scène par le biais d’un reboot orchestré par le réalisateur Neil Marshall (The Descent) avec dans le rôle-titre David Harbour (Stranger Things). Mais avant de se lancer dans les salles, voici un petit rappel de qui est ce garçon de l’enfer et quels sont ses secrets.

Au début, Hellboy n’était pas rouge

Hellboy 1993

Avant de sortir la première BD Hellboy sous-titrée Les Germes de la destruction (1994), Mike Mignola dessine en 1991 une première version en noir et blanc du personnage lors d’une convention. Mais c’est dans le fanzine italien Dime Press que Hellboy fait sa première apparition publique, et l’on constate que le « garçon de l’enfer » n’est pas rouge mais majoritairement blanc, voire un peu grisé. Mignola retravaillera le personnage un peu plus tard pour obtenir la version que l’on connaît aujourd’hui, avec sa couleur rouge qui marque ses origines infernales.

Un concept refusé par DC Comics

Hellboy

Peu après, Mike Mignola tente de vendre le personnage à la branche Vertigo de DC Comics, mais la maison d’édition refuse par peur de s’associer avec un personnage dont l’apparence et les origines sont trop liées à l’Enfer. L’auteur trouve alors refuge chez Dark Horse Comics qui publie toujours actuellement les comics aux États-Unis. Chez nous, c’est Delcourt qui distribue l’œuvre.

Son vrai nom évoque l’apocalypse

Hellboy Anung Un Rama

Né de l’union du démon Azzazel et d’une sorcière, le vrai nom d’Hellboy est Anung Un Rama. Ce n’est que lorsqu’il est recueilli par l’armée américaine étant enfant qu’on lui donne le nom d’Hellboy. Ça, les fans des comics et ceux qui ont vu les films de Guillermo del Toro le savaient déjà. Mais quelle est la signification de son étrange nom d’origine ?

Traduit grossièrement, Anung Un Rama signifie « Et sur son front se dresse une couronne de flammes ». Cela évoque son destin, qui est celui qui apportera l’apocalypse, tout en arborant entre ses cornes une couronne de feu. Mais lorsqu’il découvre cette destinée, Hellboy la rejette et brise ses cornes. Il ne pourra hélas jamais réellement échapper à son destin, malgré ses efforts au fil des nombreux albums.

Sa main droite est un artefact

Hellboy main

Ceux qui n’ont pas lu les comics ignorent peut-être pourquoi Hellboy possède une main démesurée faite de pierre. Il s’agit en réalité d’un artefact, la Main droite de la Mort, appartenant à un être spirituel connu sous le nom d’Anum. Cet objet d’une immense valeur serait la clé pour amener le Ragnarok (autrement dit la fin du monde).

La main est passée d’une génération à l’autre jusqu’au père d’Hellboy, le démon Azzazel. Celui-ci a coupé la main de son fils nouveau-né pour la remplacer par l’artefact. Mais comme on l’a vu plus haut, Hellboy ne veut pas apporter le mal et protège dès lors cette main et utilise ses pouvoirs uniquement pour faire le bien.

Hellboy a rencontré Batman et Buffy

Batman Hellboy

Malgré le fait qu’il n’appartient pas à DC Comics, Hellboy a tout de même fait la connaissance de Batman dans la mini-série The Golden Age : Starman où Hellboy et le caped crusader s’allient lors d’une aventure pour sauver Ted Knight (aka Starman).

Le démon de Mike Mignola a également rencontré Buffy la tueuse de vampires dans une dimension où Buffy et Angel ont été capturé et sont forcé de se battre. Le créateur de Hellboy et celui de Buffy, Joss Whedon, auraient d’ailleurs voulu créer une série cross-over  mais l’agenda chargé de Whedon a empêché de concrétiser la chose.