Une nouvelle application contre le harcèlement de rue vient de voir le jour en France. Elle est le fruit du travail de trois amies qui souhaitent lutter contre l’insécurité des femmes en rue.

L’application Garde ton corps a pour objectif de permettre à son utilisatrice de se sentir davantage en sécurité lorsqu’elle se déplace en rue et de pouvoir prévenir des personnes en cas de situation déplaisante. L’application est née du constat de trois jeunes femmes que le harcèlement de rue était quelque chose de commun pour les femmes et qu’il était important d’agir pour lutter contre cela.  

Après avoir imaginé le concept, Anaïs, Caroline et Pauline ont reçu l’aide d’un développeur trouvé sur Instagram pour mettre sur pied leur application Garde ton corps. Elles ont également interpellé la maire de leur ville, Aix-en-Provence, pour les aider dans leur démarche et reçoivent même une belle participation de la ville.

Garde ton corps repose sur plusieurs fonctionnalité pour tenter de répondre à toutes les situations. La première consiste en l’envoi de SMS à des contacts préalablement enregistrés pour les avertir ou les rassurer lorsque la femme est bien arrivée à destination. Après avoir indiqué qu’elle rentrait, l’application détectera automatiquement qu’elle est effectivement arrivée chez elle, grâce à la géolocalisation et enverra un second SMS aux personnes de contacts enregistrées.

Crédit : Garde ton corps

La seconde fonctionnalité est « Lâche-moi ». Celle-ci s’avère utile lorsque la femme se retrouve dans une situation déplaisante. Elle permet de trouver refuge parmi des lieux partenaires qui se sont associés avec l’application pour aider les femmes qui se font harceler en rue.  « S’il y a un mec qui te colle, un bourré qui te suit, si tu te sens en insécurité, tu ouvres l’application et choisis cette fonctionnalité », explique l’une des créatrices de l’application, Caroline Pheng, à 20 Minutes. « L’application te géolocalise et t’indique les “safe places” les plus proches », continue-t-elle.

Ces endroits, les “safe places”, sont des bars ou des restaurants équipés de vigiles qui ont accepté de soutenir Garde ton corps. Une femme victime de harcèlement peut se rentre dans ses établissements et, en montrant l’application ouverte sur son téléphone, pourra s’y réfugier. Quant à la personne qui la harcèle, elle sera bloquée sur le pas de la porte.

La troisième fonctionnalité est « Aide-moi » et consiste en l’envoi d’un SMS d’urgence à une liste de contacts avec la géolocalisation exacte de la personne harcelée.

Pour l’instant, l’application n’est disponible que pour les habitants de la Florence provençale, mais elle pourrait rapidement être déployée dans d’autres villes aux alentours. Ces créatrices espèrent même pouvoir la rendre accessible au niveau national.

En Belgique, il en existe déjà plusieurs notamment le numéro anti-harcélement de NextRide ou Touche pas à ma pote, à Bruxelles.