Initialement sorti en 2010 et abandonné quelques années plus tard, l’accessoire Xbox 360 de détection de mouvement est sur le point de faire son grand retour. Une renaissance qui s’éloigne de sa version première.

Le salon des télécommunications de Barcelone, le Mobile World Congress, a été l’occasion pour Microsoft d’annoncer le retour de son Kinect. Malgré son concept intéressant, le Kinect a rencontré un succès mitigé après sa sortie sur Xbox 360. Sa production a pris fin en 2017. Deux ans plus tard, Microsoft revient pourtant avec son Kinect, mais cette fois-ci, il est à destination des PC.

L’Azure Kinect fait ses adieux aux joueurs et se destine désormais aux professionnels et plus particulièrement, aux développeurs et entreprises commerciales. Cette nouvelle version de l’accessoire reprend le principe d’une caméra, mais plus poussé. Doté de capteurs, notamment de profondeur, le Kinect intègre également un appareil photo 12 mégapixels, ainsi qu’un ensemble de 7 microphones pour la vision par ordinateur et la parole.

En réalité, ce nouveau Kinect s’intègre dans un kit de développement, notamment le cloud de Microsoft. Un kit qui s’adresse justement aux développeurs et professionnels qui travaillent sur l’intelligence artificielle et la réalité augmentée. Il s’insère dans une démarche de recherche et de développement en faisant notamment appel au cloud de Microsoft, Azure.

En s’associant au cloud de Microsoft, le Kinect pourra réaliser des calculs plus importants, et de décupler ses capacités. Ce sera aux développeurs d’agrandir les possibilités de cet outils. Plusieurs Kinect pourront également être connectés ensemble pour créer une carte 3D d’une pièce.

La société Ocuvera, spécialisée dans le domaine médical, utilise déjà le Kinect. Elle a développé un programme capable de déterminer et de prévenir les infirmiers en cas de chute d’un patient.

Les précommandes sont déjà ouvertes. L’Azure Kinect sera initialement disponible aux États-Unis et en Chine au prix de 399 dollars.