Lors du salon Mobile World Congress, le constructeur chinois a présenté sa version du smartphone pliable : le LG V50, doté de deux écrans.

Le salon qui se déroule actuellement à Barcelone devait être l’occasion pour de nombreux constructeurs de lever le voile sur leur version du smartphone pliable. Si Huawei a présenté un magnifique bijou de technologie – au prix tout aussi beau -, LG a préféré se démarquer avec sa propre interprétation du smartphone pliable.

En effet, le constructeur coréen a créé la surprise en proposant un smartphone littéralement à deux écrans. Il s’agit en réalité d’une version “augmentée” ou double de son modèle LG V40 doté, tout de même, d’un processeur SnapDragon 855, embarque également 6Go de RAM, 128 Go de stockage, triple capteur photo à l’arrière et un duo à l’avant.

Le LG Dual Screen se compose effectivement de deux écrans, de 6,4 et 6,2 pouces, rassemblés grâce à une charnière qui permet un pivotement de 360°. De quoi afficher un écran de chaque côté du téléphone, une fois plié et permet ainsi de montrer à la personne que l’on photographie le résultat de la photo.

L’affichage entre des deux écrans se fait par une connexion wifi qui utilise une communication à très courte portée et une bande passante élevée. Selon The Verge, qui a testé la bête, aucune latence entre les deux écrans n’a été observée. Le double affichage n’était pourtant pas toujours détecté par certaines applications. Malgré le double écran, le smartphone se glisse tout de même en poche.

À noter que le modèle LG V50 est également le premier smartphone de la marque à être compatible avec la 5G. La rumeur selon laquelle l’édition 2019 du MWC allait se concentrer sur les smartphones pliables et la 5G s’est confirmée.

Aucune date de lancement ni de prix communiqué pour cet ovni de LG, mais on peut facilement imaginer qu’il coûtera beaucoup moins cher que les extravagants smartphones pliables de Samsung, le Galaxy Fold à 1980 dollars, et de Huawei, le Mate X à 2299 euros.