Le salon du Mobile World Congress qui se tient du 23 au 26 février à Barcelone est l’occasion de découvrir les dernières innovation en matière de télécommunications, notamment le smartphone pliable d’Huawei. Mais les fabricants de smartphone présents durant l’évènement peuvent aussi lever le voile sur des nouveautés surprenantes. 

Exit la reconnaissance faciale ou d’empreinte, place à l’identification des veines d’un utilisateur. Le fabricant coréen entendait bien se distinguer de la masse avec son G8 ThinQ. Ne faisant vraisemblablement pas le poids face à Huawei et son smartphone pliable, LG a tout de même surpris les journalistes et autres blogueurs présents lors de sa conférence d’ouverture, avec son “lecteur de veines”.

La fonctionnalité “Time of Flight” (ToF) prend la forme d’un capteur placé sur la face avant du smartphone et, couplé à des capteurs infrarouges, est capable d’identifier un utilisateur grâce à ses veines. Pour l’identifier, le capteur arrive à reconnaissance l’épaisseur et l’agencement des veines d’une main. Une reconnaissance qui ne prend qu’une fraction de seconde, il suffit que l’utilisateur place la paume de sa main devant l’écran du téléphone.

Cette méthode de déverrouillage a l’avantage de ne pas obliger l’utilisateur à découvrir son visage, comme pour la reconnaissance faciale, par exemple. Évidemment, s’il porte des gants, il faudra les enlever. Elle peut autant être utilisée en plein plein jour que dans le noir complet puisqu’elle ne nécessite pas de lumière pour fonctionner.

Elle s’ajoute aux méthodes de déverrouillage puisque le G8 ThinQ dispose également d’un lecteur d’empreinte et de la reconnaissance faciale. Le capteur ToF s’avère utile lorsqu’on a les doigts sales et le visage couvert, mais cela reste des situations précises.

Dans les faits, c’est la première fois que ce type de capteurs – que l’on retrouve notamment sur le Honor View 20, l’iPhone X, Huawei Mate 20 Pro ou Xiaomi Mi 8 Pro – est utilisé dans cette optique. Normalement, le Time of Flight a pour objectif de produire une lumière invisible à l’oeil nu et permet de calculer des distances entre le smartphone et un objet. Il est également utile pour les représentations 3D.

Au-delà de cette fonctionnalité insolite, le LG G8 ThinQ s’avère assez intéressant. Il embarque un processeur SnapDragon 855, 6 Go de RAM et un espace de stockage de 128 Go. Avec un écran P-OLED QHD+ de 6,1 pouces, le smartphone propose également deux capteurs photo à l’arrière de 12 Mpx et 16 Mpx, contre un seul à l’avant de 8Mpx et le fameux capteur ToF.

LG n’a cependant pas communiqué le prix de son nouveau smartphone, ni de date de sortie. Un modèle avec 3 capteurs photo à l’arrière devrait également sortir dans une version légèrement plus grande (6,2 pouces).

 

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.