Développée par un couple franco-américain, l’application Muzing propose de remettre les affinités culturelles au cœur des rencontres amoureuses ou amicales.

Naviguer sur les applications de rencontres peut être désespérant tant l’approche est impersonnelle. Face à des photos de profils et des descriptions froides et impersonnelles, la quête de l’amour peut sembler perdue. Mais si au lieu de mettre le physique au centre de l’attention, on mettait les affinités culturelles, peut-être que trouver l’âme sœur serait plus facile. C’est en tout cas ce que pensaient Thimothy Heckscher et Aurélie Hayot lorsqu’ils ont créé Muzing.

L’application tente de replacer au cœur des rencontres amoureuses – ou amicales – les intérêts communs. Ainsi l’application propose de découvrir les événements culturels qui ont lieu prochainement pour se rencontrer.

Muzing met en relations des profils qui partagent les mêmes intérêts culturels et propose aux utilisateurs de se rencontrer dans un musée. L’occasion de voir une exposition en charmante ou amicale compagnie. Pour Aurélie Hayot, le but de Muzing est de favoris l’intérêt culturel comme créateur de liens sociaux.

« Parler d’art ajoute de la profondeur à une conversation. Lorsque nous sommes au musée pour une première rencontre, on s’éloigne vite des banalités », indique la cocréatrice de l’application. Selon elle, la plupart des applications de rencontres met en relation des profils incompatibles et, à force, cela lasse les utilisateurs.

Reprenant le principe de swipe de Tinder, Muzing prend tout de même ses distances avec la célèbre application. En effet, ce ne sont pas juste des profils de personnes qui s’affichent et que l’on peut valider ou rejeter. Des photos d’exposition s’incrustent également à l’écran. Un principe qui peut dérouter, mais cela a le mérite de forcer l’utilisateur à se concentrer sur ce qu’il voit avant de choisir de condamner ou donner sa chance à une relation ou une exposition.

L’application enregistre les affinités culturelles validées par l’utilisateur et lui propose d’obtenir plus d’informations à son sujet, notamment le prix de l’entrée ou l’adresse. Lorsque deux profils culturellement similaires valident un événement, une messagerie instantanée s’ouvre, leur permettant de décider d’y aller ensemble.

Pour le moment, Muzing est seulement disponible pour les villes de Paris, New York et Londres, où les musées ont une place importante. Autre point négatif, l’application de rencontres orientée sur la culture n’existe pour l’instant qu’en anglais et seulement sur l’App Store. On peut tout de même espérer que Muzing débarque en Belgique et propose d’autres langues à l’avenir.