Anti Gravity Game Studio nous montre que les jeux mélangeant tower defense et hack’n’slash ne sont pas définitivement morts avec Hell Warders.

Hell Warders est un jeu qui mélange des genres que l’on ne voit plus trop dans l’horizon vidéoludique. Le champ est donc libre en la matière, c’est pourquoi le studio hongkongais s’est empressé de le proposer en accès anticipé sur PC. La version testée n’est d’ailleurs pas très éloignée de sa version finale, puisque le titre ne devrait plus trop tarder à sortir.

Le studio Anti Gravity reprend une formule déjà bien établie par des licences assez connues dans le genre comme Orcs Must Die ou Dungeon Defenders. De ce côté, ses concepteurs n’ont donc pas réinventé la roue et l’on reste dans les classiques. Il faut donc affronter des vagues d’ennemis en défendant un cristal et en évitant que celui-ci ne prenne trop dégâts.

Cet aspect défensif est rendu possible via quelques unités que l’on peut disséminer n’importe où sur chaque carte. De plus, il est même possible d’affronter les vagues de démons directement. Il est possible de choisir entre plusieurs types de combattants certains étant plutôt destinés au corps à corps et d’autres plutôt taillés pour le combat à distance. Hell Warders est donc une production à laquelle on pouvait s’attendre et l’on reste dans le classicisme pur et dur. Quand bien même le titre possède un côté RPG, cela reste somme toute limité et relatif.

Au niveau de la difficulté, Hell Warders se veut être très exigeant. Le moindre mauvais placement ou mauvais choix de combinaison d’unités a de très grandes chances d’amener à la défaite. Le cas échéant, cela réduira les points d’habilité récupérés en fin de partie. Ces points récupérés dépendent des dégâts que le cristal aura reçu. Il faudra donc faire une partie parfaite afin de pouvoir en récupérer le maximum et de s’octroyer au passage un objet aux capacités uniques.

Hell Warders est un jeu où la patience est de mise puisqu’il est nécessaire de devoir généralement recommencer chaque niveau plusieurs fois. D’ailleurs, au-delà de l’aspect stratégique il faut faire preuve de dextérité. Car il est important de ne pas foncer tête baissée sans réfléchir. Tomber au combat entraîne un délai de réapparition qui peut être problématique selon la situation.

Venir à bout des différents niveaux n’est pas toujours chose aisée. Il sera parfois, si ce n’est souvent, nécessaire d’insister et de ne pas se décourager. Alors qu’il existe un niveau de difficulté encore plus élevé, il reste difficile d’imaginer pouvoir s’y essayer tant la difficulté de base reste un challenge. Il est d’ailleurs regrettable qu’un mode plus simple ne soit pas proposé et cela reste à espérer lors de la sortie de la version complète du titre.

Hell Warders reste donc recommandé aux amateurs du genre et à ceux qui ne reculeront pas devant la difficulté. D’ailleurs, à la fin de chaque chapitre, il est à noter qu’il sera possible d’affronter un boss qu’il faudra affronter en 1 vs 1. La difficulté de ce côté-là est d’ailleurs mieux dosée, surtout une fois que le jeu commence à être maîtrisé.

Au-delà du gameplay, la direction artistique est assez sympathique, bien que souffrant d’un manque d’originalité. Les styles des différents personnages jouables, ainsi que ceux des troupes et des démons, sont eux aussi très classiques. Rien ne se dégage en particulier du titre d’Anti Gravity de ce point de vue là. Graphiquement, le titre reste correct et n’est pas en deçà des productions équivalentes actuelles.

La version anticipée que l’on peut actuellement retrouver sur PC propose un contenu qui saura satisfaire. Cette version est d’ailleurs proposée sur Steam à un prix réduit puisqu’elle n’est pas encore complète. Pour peu que l’on soit amateur du genre, il peut être intéressant de considérer l’achat du titre avant sa sortie définitive. D’autant plus qu’il est possible de partager son expérience puisque Hell Warders est jouable en coopération jusqu’à 4 en simultané. Il est possible de jouer avec des inconnus ou de pouvoir facilement retrouver ses amis.

Conclusion

Hell Warders est un jeu mélangeant tower defense et action qui saura satisfaire les amateurs du genre. Le titre possède pléthore de contenu et comporte des niveaux suffisamment bien conçus. Il est aussi jouable en coopération et permet ainsi à 4 joueurs de s’entraider pour venir à bout des hordes d’adversaires et de boss. Cependant, le studio hongkongais n’a fait preuve d’aucune originalité avec Hell Warders, tant au niveau du gameplay que de la direction artistique. Générique par nature, le titre reste plutôt plaisant à parcourir et vu son prix (15€), il sera difficile de ne pas craquer. 

Hell Warders

6.5

Gameplay

6.5/10

Contenu

8.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

5.5/10

Finition

6.5/10

Les + :

  • Un mélange de genres efficace
  • De la coopération jusqu'à 4 joueurs
  • Un prix doux (15€)
  • Un contenu généreux

Les - :

  • Un jeu très générique
  • La bande son, banale
  • Graphiquement pas extraordinnaire