L’année dernière, la toile s’était insurgée en découvrant que Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, pouvait supprimer les messages qu’il avait envoyés sur Messenger. Officiellement, la fonctionnalité était tout simplement en test, en interne. Aujourd’hui, la la fonctionnalité tant attendue fait enfin son apparition pour le commun des mortels.

Il était bien utile à M.Zuckerberg de pouvoir supprimer l’un ou l’autre message envoyé alors qu’il était en plein scandale de Cambridge-Analytica. Au-delà de cette histoire, les internautes se sentaient lésés de ne pas pouvoir en faire autant. Pouvoir effacer un message écrit sous le coup de la colère ou de la tristesse est bien utile lorsqu’on a repris ses esprits.

L’année dernière, la fonctionnalité avait fait son apparition sur WhatsApp, autre réseau social acquis par Facebook. Les retours sur l’application et les tests en interne ont dû convaincre Facebook de l’utilité de la chose puisque la fonctionnalité fait enfin son apparition sur Messenger.

La marche à suivre pour en profiter est relativement simple. Sur smartphone et tablette, il suffit de sélectionner le message à effacer pour faire apparaître un menu. Sur cette page, il faudra simplement appuyer sur « supprimer pour tout le monde », c’est aussi simple que ça. Vous pouvez également voir l’option « supprimer pour vous » disponible depuis longtemps déjà et qui offre moins d’intérêts que la nouvelle.

Cette nouvelle fonctionnalité s’avère très intéressante pour les perfectionnistes qui ont laissé échapper une faute de frappe et qui souhaitent corriger leur texte. Pareil pour les plus impulsifs qui regrettent leurs propos dès l’envoi du message.

À noter que l’option de supprimer son message n’est possible que durant un laps de temps imparti. Heureusement, celui-ci est plus important que sur WhatsApp puisque vous pourrez effacer votre message jusqu’à 10 minutes après son envoi.

La fonctionnalité sera évidemment disponible sur iOS et Android, mais il semblerait que cela prenne plus de temps à être déployé sur iOS. Patience donc.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.