À quelques jours de la sortie du très attendu Kingdom Hearts III, nous avons testé en avant-première les nouvelles aventures de Sora et de ses acolytes, Donald et Dingo. Une première prise en main très (trop ?) courte qui nous a tout de même permis de nous replonger dans cet univers atypique et de découvrir quelques-unes des nouveautés.

Il aura fallu s’armer de patience pour enfin pouvoir découvrir le troisième chapitre de Kingdom Hearts. Projet annoncé en 2013, à l’occasion du salon de l’E3, la première bande-annonce n’a été dévoilée que lors de l’édition 2018. Un titre très attendu, pour lequel il faudra encore patienter jusqu’au 29 janvier prochain, pour une saga débutée en 2002.

Avec une dizaine de titres – spin off et prequels compris -, un concept particulier, l’histoire de Kingdom Hearts peut paraître indigeste tellement elle est complexe. Sans rentrer dans les détails, la série nous plonge dans un univers fantastique, où l’on incarne le jeune Sora, accompagné de Donald et Dingo. Les trois acolytes tentent de repousser les forces du mal qui veulent aspirer le coeur de tous les êtres vivants. Une aventure qui nous fait parcourir différents mondes parallèles – tous tirés des films Disney -, et où l’on rencontre des personnages de Disney et de Final Fantasy.

Une intrigue assez basique à première vue, mais qui se complexifie à chaque nouvel épisode. Malgré un concept étonnant, Kingdom Hearts a réussi à convaincre une grande communauté de fans qui lui est restée fidèle. Ce troisième volet de la saga marque la fin d’une histoire débutée en 2002, celle de Xehanort, l’adversaire ultime de Sora. Que les fans se rassurent, si Xehanort est amené à disparaître, la saga Kingdom Hearts devrait tout de même revenir.

Un aperçu prometteur, mais trop court

Installés dans une magnifique chambre d’un hôtel prestigieux de Paris, les quelques journalistes présents ont pu avoir un aperçu de Kingdom Hearts 3. Une première prise en main qui s’est concentrée sur deux univers, Hercule, qu’on avait déjà aperçu dans les autres volets, et Toy Story, l’une des grandes nouveautés. En effet, c’est la première fois qu’un film Pixar est intégré à Kingdom Hearts. On retrouvera également le monde de Monstres et Cie – merci le rachat de Pixar par Disney – ainsi que le monde de La Reine des Neiges, Les Nouveaux Héros, Raiponce, Ratatouille et autres.

Un premier test assez court, d’une quarantaine de minutes, mais qui nous a tout de même permis de découvrir quelques nouveautés, notamment les “liens” entre les personnages. Sora peut faire appel à d’autres personnages (Ralph et Ariel) pour l’aider lors des combats. Chacun dispose de ses propres attaques et identités, ce qui apporte un vrai plus aux affrontements, devenant toujours plus spectaculaires.

Autre nouveauté : les attractions, des sortes d’animations à la fois magnifiques et redoutables qui prennent la forme d’un train ou de tasses tournantes composés de feux d’artifice de mille couleurs. Au-delà de la féerie, ces évocations se révèlent particulièrement puissantes pour renverser les Sans-Coeurs.

Des mini-jeux et des itinéraires plus libres seront également au rendez-vous, mais nous n’avons pas eu l’occasion d’en profiter.

Pour le reste, que les fans se rassurent, la recette reste la même et la réalisation technique ne déçoit pas. Visuellement superbe, Kingdom Hearts 3 a tout pour ravir les fans de la franchise et devrait s’imposer comme l’un des hits de ce début d’année.

Une session de jeu express qui ne nous a pas permis d’aborder l’histoire si ce n’est les grandes lignes déjà dévoilées dans la bande-annonce. Un premier contact axé sur la présentation des nouveautés, tant au niveau du gameplay que des nouveaux univers intégrés. Une mise en bouche timide, qui nous laisse malheureusement sur notre faim. Heureusement, la magie, l’ambiance et l’attachement que l’on retrouve pour ce monde et les différents personnages nous ont tout de même touchés. Au final, cette première prise en main ne nous fait que davantage languir d’impatience pour la sortie de ce nouveau volet tant attendu, le 29 janvier prochain.