Le nombre d’appels indésirables – scams, télémarketing, opérateurs, assurances, harcèlement, etc. – est en forte hausse partout autour du globe.

Truecaller, un service permettant d’identifier la source d’un appel a récemment publié une étude à propos de ses utilisateurs. Il en ressort que le nombre d’appels indésirables est en hausse cette année. L’entreprise suédoise en a enregistré 17,7 milliards entre le 1er janvier et le 31 octobre de cette année contre 5,5 milliards en cinq mois l’an dernier. Soit une moyenne d’1,77 milliard par mois contre 1,1 milliard en 2017.

L’étude indique que la masse de spams s’est particulièrement accrue en Amérique latine, notamment au Costa Rica où leur nombre a augmenté de 330%. Les pays le plus concernés sont le Brésil avec une moyenne de 37,5 appels téléphoniques intempestifs par mois, l’Inde qui en compte 22,3 et le Chili où 21,9 appels indésirables sont enregistrés.

Au Canada ou en Afrique du Sud, par exemple, le scamming est particulièrement présent, ces appels où des escrocs tentent de soutirer des informations confidentielles de personnes un peu trop naïves pour accéder à leur compte en banque, par exemple. Dans d’autres pays, comme le Chili et l’Inde, ce sont les opérateurs qui sont les plus gênants, multipliant les appels pour proposer de nouvelles offres et services.

Quant aux États-Unis, ce sont les appels de compagnies d’assurance qui occupent le plus souvent les lignes. Un Américain sur dix aurait été victime d’extorsion d’argent au cours des douze derniers mois. Plus proche de nous, en Italie, les appels de télémarketing sont les spams les plus courants. Truecaller note une forte augmentation des spams dans les pays méditerranéens : +100% en Espagne, +54.1% en Grèce et +22.7% en Italie.

L’étude ne mentionne pas la Belgique, probablement moins concernée par le problème. Néanmoins, il convient de prendre ses précautions. Lea meilleure chose à faire est de ne pas communiquer son numéro de téléphone à tout venant et de bloquer manuellement les numéros des appels non-désirés. Il est aujourd’hui possible de le faire directement depuis les appels enregistrés sur Android comme sur iOS.