Le géant de la vente en ligne tente de redorer son image. Déjà pointé du doigt par Greenpeace pour son impact très négatif sur l’environnement, notamment par son utilisation massive de carton, Amazon ouvre Second Chance. Le site permet de redonner une seconde vie à d’anciens produits et de recycler ses emballages.

Transmettez, échangez et donnez une seconde vie à vos objets” : voilà la promesse lancée par Second Chance, le nouveau portail du recyclage d’Amazon.

Celui qui achète chez le géant du numérique sait parfaitement que les cartons et le plastique sont omniprésents au sein de l’entreprise. Second Chance détaille comment recycler ses emballages en respectant les règles du tri, le site précise par exemple que les boîtes Smile sont recyclables, non “sans oublier d’en ôter le ruban adhésif“.

Mais l’intérêt principal du site réside dans la récupération des produits dont on ne fait plus aucun usage, la plateforme réceptionne des objets en l’échange de bons d’achat, ou offre les conseils nécessaires pour se débarrasser de ses appareils électroniques de manière adéquate.

Une seconde chance

Le site promettait bien de donner une nouvelle vie à vos objets, et c’est le cas. Second Chance sert également de plateforme de vente de produits de seconde main. Les objets récupérés en état et certifiés fonctionnels et de bonne qualité générale par Amazon sont proposés à la vente à des prix attractifs.

La boucle est bouclée, l’entreprise de Jeff Bezos recycle l’emballage et le produit, tout en gardant la main sur le nouveau cycle de vente de produits d’occasion.

En revanche, difficile de savoir par où les articles envoyés par des utilisateurs à la plateforme transitent, l’empreinte écologique est sans doute réduite, mais il est encore tôt pour déterminer dans quelle mesure.