Même si ses intentions sont plus complexes qu’elles n’y paraissent, difficile de croire que Thanos ne soit pas le pire vilain qu’aient eu à affronter les Avengers. Et pourtant, une nouvelle théorie laisse penser qu’il n’est pas tout à fait responsable du mal commis. Explications (et spoilers).

La moindre image en provenance du tournage ou la moindre théorie autour du nouvel Avengers affole le Web depuis que Thanos a semé la chaos dans Avengers: Infinity War. Les internautes élaborent des théories afin d’anticiper les évènements que nous réserve la conclusion de la Troisième phase du MCU.

Parmi celles-ci, on trouve sur Reddit l’idée que Le Gant de l’Infini aurait raison de Thanos. Et plus particulièrement la Pierre de l’Esprit, qui influencerait ses actes.

D’une part, la pierre connecte son possesseur à ceux visés par son pouvoir, ce qui signifie qu’en ayant claqué des doigts, Thanos s’est mis à ressentir les souffrances de tous les êtres vivants présents dans l’univers. Le poids en serait désormais trop lourd à porter et Thanos pourrait prendre du recul par rapport à son acte destructeur et vouloir se débarrasser du Gant dont le pouvoir le dépasse.

D’autre part, la Pierre de l’Esprit se présente comme un système neuronal en mouvement qui réfléchit. Elle a déjà par le passé joué avec l’esprit de Loki (dans Avengers premier du nom) et animé Ultron pour rétablir la paix en voulant détruire les Avengers (dans Avengers: L’ère d’Ultron). Elle pourrait donc très bien avoir manipulé Thanos dans Avengers: Infinity War en jouant avec son esprit. Elle pourrait aussi le mener à sa perte et s’avérer être la véritable entité malfaisante du récit.

Autrement dit, vu leurs pouvoirs difficiles à maîtriser, les Pierres d’Infinité, en particulier celle de l’Esprit, devraient rester à l’écart des esprits perturbés (comme ceux de Loki et de Thanos, pour ne citer qu’eux), voire être scellées pour de bon afin que personne ne puisse mettre la main dessus. Mais rien n’est si simple dans le multivers Marvel…