Sorti sur nos écrans ce mercredi 18 juillet, le nouveau film des studios Marvel contient deux scènes post-génériques, dont l’une est directement liée à Avengers: Infinity War. Attention, la suite de cet article contient d’importants spoilers.

Si l’intrigue principale d’Ant-Man et la Guêpe n’a rien à voir avec la guerre contre Thanos que se livrent les Avengers dans Infinity War, la première scène post-générique du film mettant en scène l’homme-fourmi est elle par contre en lien direct avec le film des frères Russo. Celle-ci, intervenant à mi-générique, nous montre le Docteur Hank Pym, Hope Van Dyne (aka La Guêpe) et Janet Van Dyne sur un toit de San Francisco, réunis autour d’un van embarquant un tunnel miniature menant vers la dimension quantique. Scott Lang aka Ant-Man passe à travers ce portail afin d’aller récupérer les particules nécessaires pour aider le personnage de Ghost à guérir. Un aller-retour censé être rapide pour le héros qui demande aussitôt la mission accomplie à revenir dans le monde réel. Mais personne ne répond à l’appel et on découvre que Hank, Hope et Janet ne sont plus que cendres, signifiant qu’ils ont été victimes, comme de nombreux Avengers, du terrible claquement de doigts de Thanos. On laisse donc Ant-Man abandonné dans la dimension quantique au terme de cette ultime fin.

Les secrets de la dimension quantique

L’histoire de Ant-Man et la Guêpe rejoint ainsi la timeline de Avengers: Infinity War tout en justifiant son absence dans ce dernier. Mais Comment Ant-Man va-t-il se sortir de cette mauvaise passe ? Pourras-t-il directement intervenir depuis le monde quantique pour aider les autres super-héros dans leur combat contre Thanos ? Autant de questions qui devront attendre Avengers 4 pour trouver réponse.

A l’issue d’Ant-Man et la Guêpe, on connaît encore peu de choses sur la dimension quantique. Une ligne de dialogue prononcée par Janet Van Dyne (jouée par Michelle Pfeiffer), qui a passé plusieurs décennies dans la dimension quantique, pourrait faire office d’indice révélateur. Avant que Scott ne passe dans le tunnel, elle le prévient: “Ne te fais pas aspirer par un vortex temporel”. La théorie du voyage dans le temps pour vaincre Thanos (en récupérant avant lui les Pierres d’infinités, notamment) plane depuis un moment. Or on sait que les aventures de Captain Marvel, prochain et dernier film Marvel à sortir avant Avengers 4, se dérouleront dans les années 90. Ant-Man et Captain Marvel s’y rejoindront-ils? Les concepts d’espaces-temps alternatifs ont été évoqués par Thanos et Doctor Strange, il y a donc fort à parier que cet atout sera joué pour résoudre le cas Thanos. Mais pour y voir plus clair, il faudra attendre mars (pour le film Captain Marvel) et surtout avril 2019 (pour la conclusion Avengers 4).

La seconde scène post-générique est une blague

Quant à la seconde scène post-générique, qui se montre à la toute fin des crédits, elle est totalement anecdotique. Il s’agit d’un unique plan où l’on voit une fourmi géante jouer de la batterie dans l’appartement de Scott Lang. Un plan que l’on pouvait d’ailleurs apercevoir dans l’une des bandes-annonces du film. Dans l’intrigue d’Ant-Man et la Guêpe, Scott Lang, qui est placé sous surveillance, ne peut en principe pas quitter son logement et laisse une fourmi géante pour feindre sa présence. Cette scène post-générique n’est donc rien de plus qu’un simple clin d’œil mais notons toutefois que l’inscription “Ant-Man et la Guêpe reviendront” s’affiche ensuite, avec l’apparition d’un point d’interrogation. La question reste en effet pour l’instant en suspens…