Très populaires durant tout en un temps, les trackers d’activités n’ont plus la cote auprès des consommateurs. Le groupe néerlandais TomTom l’a bien compris, et a annoncé cette semaine qu’il stoppait les frais.

tomtomtouch

Arrivé tardivement sur le marché des wearables, TomTom avait tenté de diversifier ses activités en commercialisant plusieurs modèles de montres connectées et bracelets de suivi d’activités. Si les montres connectées ont rencontré un certain succès auprès des sportifs, les trackers ont en revanche moins enthousiasmé les foules. C’est en tout cas la conclusion que l’on tirera de l’annonce du géant néerlandais, qui a confirmé la suppression de 136 postes cette semaine, et l’arrêt de la production de trackers.

Si les anciens modèles resteront disponibles en magasin – jusqu’à épuisement des stocks -, TomTom ne commercialisera plus aucun modèle de tracker d’activités. Le géant continuera en revanche à proposer régulièrement de nouveaux modèles de montres connectées.

La bonne nouvelle, c’est que les propriétaires du TomTom Touch ne devraient pas trop souffrir de cette annonce, dans la mesure où l’application est également liée aux autres modèles de montres connectées. En d’autres termes, l’application mobile devrait continuer à être régulièrement mise à jour. Pas de quoi paniquer et se précipiter sur les plates-formes de seconde main pour s’en débarrasser donc !