Pour la première fois aux États-Unis, le nombre d’abonnés à Netflix dépasse les abonnements au câble.

netflix-afp

Lancée en 1998, le service de streaming atteint aujourd’hui près de 51 millions d’abonnés aux États-Unis. Si le marché du câble perd des abonnés chaque année, il avait toujours surpassé Netflix. Plus depuis le 21 avril selon Statista, selon lequel pour 51 millions d’abonnés Netflix le câble n’en compte plus que 48,6 millions.

Un évènement qui promet de beaux jours aux services de vidéos à la demande et tire au même moment la sonnette d’alarme pour la télévision. Avec une cible relativement jeune, les chiffres annoncent une tendance claire vers le streaming vidéo plutôt que les programmes télévisuels traditionnels.

En fin d’année 2016, Futuresource Consulting spécialiste des études de marché, s’est intéressé à la répartition des abonnements Netflix dans le monde. Les États-Unis tiennent plus de 49 millions d’abonnements. Du côté de l’Europe, un trio de tête se dégage. En première position les Pays-Bas avec 1,8 million d’abonnés suivi par l’Allemagne avec 1 ,5 million d’abonnés, talonné par la France à 1,4 million. La Belgique est au pied du podium, avec 900 000 abonnés.

Des chiffres à relativiser puisque l’abonnement et le désabonnement à Netflix est simple, rapide et instantané. Chaque utilisateur peut donc s’abonner à l’envie, en fonction des séries en cours et à venir.

1 COMMENTAIRE

  1. Le pied du podium pour la Belgique, il faut relativiser …
    Belgique : 11.000.000 habitants / 900.000 abonnements : 8,1 %
    France : 67.000.000 habitants / 1.400.000 abonnements : 2,1 %
    Pays-Bas : 17.000.000 habitants / 1.800.000 abonnements : 10,5 %

    En prenant en compte nos contraintes linguistique, on peut clairement dire que la percée de Netflix est, après les Pays-Bas, la meilleure d’Europe.

Comments are closed.