Le 13 mai de cette année, le site Kapaza.be n’existera plus. Le site offrait la possibilité de vendre et d’acheter des objets de seconde main à des particuliers. Pour les responsables de la plateforme, cette fin est la seule option envisageable.

kapaza

Aux côtés de 2ememain.be, leboncoin.fr et d’ebay.be, on trouve Kapaza.be, un site de vente et d’achat d’objets d’occasion entre particuliers né en 2003. Très populaire, la plate-forme fermera pourtant ses portes le 13 mai 2017.

Selon nos confrères de la RTBF, les responsables de la plateforme estiment qu’il n’y avait pas d’autres options viables. La cause n’est pas pour autant connue puisque Kapaza.be n’a pas communiqué plus d’informations à ce sujet.

On apprend tout de même que le nom de domaine a été repris par 2ememain.be qui était jusqu’ici un concurrent de Kapaza sur le marché belge de la vente d’objets de deuxième main entre particuliers. Il existe par ailleurs un autre site web”Scell by Vlan” qui reprend aussi ce concept de la vente/achat entre particuliers.

3 Commentaires

  1. Désespérant ! Car 2emain.be avait lui-même été repris par eBay. Dès lors il n’y aura plus en Belgique aucune alternative dans ce service face au géant multinational, qui aura le monopole. ;-(

  2. Il faut savoir que Kapaza marchait très fort en Flandre et a toujours beaucoup plus de mal à percer en Wallonie malgré plusieurs campagnes de pub télé.
    Kapaza était la propriété du groupe Schibsted (également propriétaire du français LeBonCoin) depuis 2010. Elle faisait jeu égal avec 2ememain/2dehands en Flandre.
    Ces derniers temps, de nouveaux acteurs de la vente en ligne sont apparus (LetGo, …) et le créneau de Kapaza étant la vente “près de chez soi”, elle a sans doute subi directement la concurrence des groupes de vente sur facebook et instagram.

  3. Le secteur est hyper concurrentiel. Schibsted ne faisait aucun bénéfice depuis 10 ans avec ce site… Il demeure également petitesannonces.be, un site qui se veut une alternative au mastodonte bourré de publicité qu’est 2ememain.be

    Letgo est financé par Naspers qui ne fait que des pertes mais qui est potentiellement très riche de par leur participation dans Tencent en Chine.

Comments are closed.