Aux USA, les fournisseurs d’accès à Internet voient le Sénat américain plaider en leur faveur : ce dernier tient à ce qu’ils puissent revendre les données des internautes sans avoir la permission des utilisateurs.

ebay

Les Sénat américain a voté en faveur des fournisseurs d’accès Internet : ceux-ci pourraient bientôt vendre les données des historiques des internautes sans avoir à leur demander la permission. C’est un retournement de situation puisque c’est le gouvernement Obama qui avait mis en place les règles actuelles qui prévoyaient de ne pas commercialiser des informations relatives aux utilisateurs sans l’accord de ces derniers. Le texte pour être d’application devra tout de même encore être adopté par la Chambre des représentants.

Un homme du nom de Petter Rudwall a donc décidé de vendre ses propres données pour gagner de l’argent et pour anticiper la mesure prônée par le Sénat. Il a donc créé une annonce sur eBay où on pouvait lire qu’il vendait son historique Internet.

Le vendeur en question a notamment spécifié que cette idée lui était venue après la décision du Sénat américain : vendre avant que les fournisseurs puissent le faire.

eBay a désormais supprimé l’annonce pour des “soucis de vie privée”.